mercredi 8 juillet 2020

Revue de presse - 8 juillet 2020

CONSEIL NATIONAL DES CHÔMEURS
CNC - Réouverture graduelle des bureaux de Service Canada

Le gouvernement canadien recommencera dans les prochains jours à offrir certains services en personne aux bureaux de Service Canada. 11 bureaux ont rouvert aujourd’hui, 8 juillet 2020: Montréal centre-ville, La Cité-Limoilou et Gatineau (au Québec); Fredericton (au Nouveau-Brunswick); Saint-Jean (à Terre-Neuve-et-Labrador); Charlottetown (à l’Île-du-Prince-Édouard); Winnipeg (au Manitoba); Regina (en Saskatchewan); Calgary-Centre (en Alberta); ainsi que Surrey-Sud et Vanderhoof (en Colombie-Britannique). Au total, 90 bureaux seront graduellement touchés par cette réouverture.
http://www.lecnc.com/blog/2020/07/08/reouverture-graduelle-des-bureaux-de-service-canada/

POLITIQUE CANADIENNE
Radio-Canada - Ottawa prévoit un déficit record de 343 milliards de dollars
Sur l'avenir des programmes d'aide, le ministre des Finances n'a pas livré d'échéancier sur leur durée de vie. Il a évoqué une transition de la PCU vers la subvention salariale et le système d'assurance-emploi. La PCU va diminuer, la subvention salariale va augmenter et l'assurance emploi va recommencer pour appuyer les gens , a-t-il expliqué. Il promet plus de détails prochainement.

Journal de Montréal - COVID-19: déficit «historique» de 343,2 milliards $ en 2020
Bill Morneau s’est engagé à présenter un «vrai» budget fédéral cet automne, sept ou huit mois après l’annulation du budget 2020 à cause de la COVID. Au-delà de ça, on en sait très peu sur les mesures concrètes qui seront prises en automne, mis à part la fin progressive de la Prestation canadienne d’urgence (PCU). M. Morneau a dit souhaiter que la subvention salariale et l’assurance emploi prennent le relais de la PCU à partir de septembre. En d’autres mots, plus de chèques de 2000$ pour la plupart des Canadiens; l’aide devra surtout passer par l’entreprise qui les emploie. Près d’un employé sur quatre au pays touche actuellement la subvention salariale offerte à son employeur, bien moins que ce qu’envisageait Ottawa à son lancement.
https://www.journaldemontreal.com/2020/07/08/covid-19--deficit-historique-de-3432-milliards--en-2020

TVA - Déficit «historique» de 343,2 milliards $ en 2020 au Canada
M. Morneau a dit souhaiter qu’à partir de septembre, la subvention salariale et l’assurance emploi prennent le relai de la PCU. 
En d’autres mots, plus de chèque de 2000 $ pour la plupart des Canadiens, l’aide devra surtout passer par l’entreprise qui les emploie. Près d’un employé sur quatre au pays touche actuellement la subvention salariale offerte à son employeur, bien moins que ce qu’envisageait Ottawa à son lancement. « On doit d’abord trouver une façon de tous retourner au travail. On s’engage à faire les investissements nécessaires, c’est ce qui va aider à l’amélioration de notre situation », dit M. Morneau.
https://www.tvanouvelles.ca/2020/07/08/bill-morneau-brosse-un-portrait-economique-du-canada

La Presse - Le déficit fédéral explose à 343,2 milliards de dollars
Il reste à voir ce que les libéraux feront des programmes comme la Prestation canadienne d’urgence (PCU) de 2000 $ par mois et la Subvention salariale d’urgence du Canada (SSCU). Le portrait économique offre peu de précisions dans les deux cas, mais le ministre des Finances a laissé entendre que la PCU disparaîtrait éventuellement pour faire place à l’assurance-emploi.

mardi 7 juillet 2020

Revue de presse - 7 juillet 2020

ASSURANCE-EMPLOI
Radio-Canada - Service Canada reste confiné, des citoyens sont exaspérés

Près de quatre mois après le début du confinement, les centres de Service Canada demeurent fermés au public. Des voix s’élèvent pour que le gouvernement fédéral accélère leur réouverture, soulignant que les citoyens qui ont besoin d’aide directe sont livrés à eux-mêmes. Ottawa a annoncé la fermeture des bureaux de Service Canada le 27 mars, en indiquant que la prestation de services se ferait dorénavant en ligne et par téléphone. Dès le début, certains se sont inquiétés de cette fermeture, affirmant qu’il s’agissait d’un service essentiel. Des mois plus tard, le député Rayes s’explique mal le statu quo, d’autant plus que le déconfinement est bien amorcé dans la plupart des provinces. On a l’impression que c’est improvisé. Ça n’a aucun bon sens le délai [et] le fait qu’on n’a pas de date de retour au travail , déplore-t-il.
https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1717773/service-canada-bureau-fermeture-confinement-biometrie-immigrants

CTV - Some Service Canada Centres to reopen 'in the next couple days': union
The union representing Service Canada Centre workers says a limited number of offices, where people can apply in-person for federal benefits like the CERB or OAS, will be reopening to the public for in-person services “in the next couple of days,” after being closed since the start of the pandemic. Crystal Warner, national executive vice-president of the Canada Employment and Immigration Union, confirmed to CTV News the re-opening would start this week, with a goal of having five offices per province.

Gouvernement du Canada - Normes de service : pour que vous sachiez à quoi vous attendre (Tribunal de la sécurité sociale)
Au cours de la dernière année, nous nous sommes employés à améliorer la manière dont nous traitons les appels au Tribunal de la sécurité sociale. Les innovations apportées par notre personnel et nos membres nous ont permis de supprimer certaines étapes inutiles et de raccourcir nos délais d’exécution. C’est pour cela que nous avons établi de nouvelles normes de service. En avril 2019, nous avons resserré nos normes de service concernant l’ensemble du traitement des appels. En effet, nous sommes passés d’un délai de 90 à 45 jours pour traiter les affaires de la division générale, section de l’assurance-emploi, et d’un délai de 150 à 70 jours en ce qui a trait aux affaires de la division générale, section de la sécurité du revenu. Pour les affaires liées à la sécurité du revenu, nous mesurons ce délai à compter du moment où les parties sont prêtes à aller de l’avant avec leur appel.

PRESTATION CANADIENNE D’URGENCE (PCU-SSUC))
TVA - Pourquoi certains n’ont pas reçu leur versement de la PCU en juillet?
Les gens qui ont effectivement fait leur demande de la PCU via l’assurance-emploi ne se souviennent pas qu’ils ont reçu au tout début une avance de paiement de 2000$. Ce montant qui a été donné en mars consistait officiellement en une avance de fonds pour les semaines 13-14-15-16, explique le journaliste spécialisé en économie Pierre-Olivier Zappa sur les ondes de LCN. Pour le mois de juillet, le gouvernement vient reprendre ces deux premiers versements pour les semaines 13 et 14. Il pourrait également faire de même pour les semaines 15 et 16. Ainsi, pour le mois de juillet, il est possible que vous ne receviez pas un sou, malgré vos demandes. 

COVID-19-CONSÉQUENCES
La Terre de Chez-nous - Dépistage préventif de la COVID-19 dans certaines fermes et abattoirs
Québec souhaite débusquer les personnes asymptomatiques dans les milieux à fort risque d’éclosion, comme entre autres les fermes qui emploient des travailleurs saisonniers et les usines de transformation alimentaire. Le directeur national de la Santé publique du Québec, le Dr Horacio Arruda, a annoncé qu’une nouvelle stratégie de dépistage préventif avait été enclenchée afin d’identifier les personnes atteintes de la COVID-19. « On va tester où on pense qu’il pourrait y avoir une réintroduction rapide ou des gens vulnérables […] comme les travailleurs agricoles de pays étrangers qui seraient testés à leur arrivée et après leur isolement », a-t-il déclaré lors d’un point de presse le 3 juillet.

ÉCONOMIE
La Presse - COVID-19: la pénurie de main-d’œuvre disparaît du radar
Les consommateurs veulent limiter leurs dépenses parce qu’ils craignent pour leur emploi, et les entreprises s’inquiètent moins de la pénurie de main-d’œuvre qui était encore au cœur de leurs préoccupations au début de l’année. Les travailleurs sont deux fois plus nombreux qu’au début de l’année à craindre de perdre leur emploi. Ceux qui travaillent ne sont plus aussi nombreux à vouloir changer d’emploi, parce qu’ils pensent qu’il leur faudrait plus de temps pour en trouver un autre.

Le Devoir - Les entreprises frileuses à l’idée d’embaucher à nouveau 
Si les perspectives post-COVID-19 demeurent sombres, le degré de pessimisme n’atteint pas le niveau de 2007-2009. Il ressort tout de même que nombre d’entreprises n’entrevoient pas de retour au niveau d’emploi d’avant la pandémie, tandis que l’inquiétude des travailleurs face à leur emploi demeure élevée.

lundi 6 juillet 2020

Revue de presse - 6 juillet 2020

CONSEIL NATIONAL DES CHÔMEURS
CNC - Imaginons l’après-crise: période et taux de prestations
Nous proposons une méthode plus simple qui aura le grand bénéfice de mieux protéger les travailleurs et les travailleuses, soit une période de prestations uniformisée de 50 semaines. Nous souhaitons également rehausser le taux de prestations à 65% de la moyenne salariale, pour mieux compenser les chômeurs et chômeuses et rejoindre les taux des pays comparables.

PRESTATION CANADIENNE D’URGENCE (PCU-SSUC)
TVA - Plus de 40% des travailleurs québécois ont obtenu la PCU
Plus de 40 % des Québécois qui travaillaient avant la pandémie de la COVID-19 ont bénéficié de la Prestation canadienne d’urgence (PCU). Selon des données dévoilées vendredi par le gouvernement fédéral, 1,9 million de Québécois ont obtenu au moins un paiement mensuel de la PCU, soit 2000 $, depuis le début de la crise. Ce chiffre représente 42,3 % des Québécois qui avaient un emploi au mois de février, juste avant l’arrivée de la pandémie, d’après les données de Statistique Canada.

COVID-19-CONSÉQUENCES
Journal de Montréal - COVID-19: les étudiants plus inquiets pour leurs finances
Environ 87% des étudiants de niveau postsecondaire vivent au moins une préoccupation financière, comme payer leurs frais de scolarité ou de subsistance au cours du prochain trimestre. «Les conséquences de la COVID-19 ont considérablement nui aux chances des étudiants de conserver leur emploi d'été ou de se trouver un nouvel emploi. Ce groupe traverse une période très difficile parce qu'une grande partie de la vie étudiante consiste à planifier en vue de l'avenir», a affirmé Jamie Golombek, 

ÉCONOMIE
Les Affaires - Une troisième usine de véhicules hors route au Mexique pour BRP
La demande croissante pour les véhicules Can-Am a convaincu BRP de construire une nouvelle usine au Mexique au coût d’environ 185 millions $, laquelle devrait être opérationnelle à compter de l’automne 2021. La nouvelle installation sera située à Juárez, où l’entreprise de Valcourt compte déjà deux autres usines de véhicules hors route, et devrait créer plus de 1000 emplois permanents.

STATISTIQUE
Institut de la statistique Québec - Nombre de travailleurs1, 25-64 ans, MRC2 et ensemble du Québec, 2008-2018

DÉBAT-OPINION
Radio-Canada - Il aurait fallu restreindre l’accès à la PCU, selon un économiste
Pour Daniel Denis, il est compréhensible que les critères d’admissibilité à la PCU aient été larges dans un premier temps, car il fallait agir rapidement et s’assurer de ne laisser personne de côté. Mais maintenant que près de 80 % de l’économie a repris, il aurait fallu que le gouvernement modifie les critères du programme, selon lui. Le problème, c’est que la PCU n’a pas évolué, estime Daniel Denis.
https://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/le-15-18/segments/entrevue/187252/prestation-canadienne-urgence-economie-emploi-coronavirus-covid-19-chomage

Le Droit - PCU: des impacts «désastreux» dans certains secteurs
Le maintien jusqu’à la fin de l’été de la Prestation canadienne d’urgence (PCU) par le gouvernement fédéral met des bâtons dans les roues des entreprises oeuvrant dans différents secteurs, dont la restauration et la fabrication manufacturière, en cette période de relance et de déconfinement. 
https://www.ledroit.com/actualites/le-fil-groupe-capitales-medias/pcu-des-impacts-desastreux-dans-certains-secteurs-06c6a9fd38db0c4f2c26a189b68632ba

mardi 30 juin 2020

Revue de presse - 30 juin 2020

CONSEIL NATIONAL DES CHÔMEURS
CNC - « FRANCHEMENT INJUSTE »

Le Conseil national des chômeurs et chômeuses (CNC) réagit aux déclarations de Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, et à la chorale rassemblée des organisations patronales et autres porte-voix conservateurs lui faisant écho, voulant que la Prestation canadienne d’urgence (PCU) soit un frein à la relance. « Mettre sur le dos des travailleurs et des travailleuses la situation économique actuelle, c’est franchement injuste », a déclaré Pierre Céré, porte-parole du CNC. 
http://www.lecnc.com/blog/2020/06/29/franchement-injuste/

PRESTATION CANADIENNE D’URGENCE (PCU-SSUC))
Journal de Montréal - Trudeau défend la PCU malgré les critiques de Québec
Le premier ministre Justin Trudeau défend le maintien de la Prestation canadienne d’urgence (PCU) que critique ouvertement le ministre québécois du Travail, Jean Boulet. «Oui, la relance économique est importante, mais nous sommes encore dans une situation où trop de Canadiens ont encore besoin de la PCU», a répondu le premier ministre Trudeau en conférence de presse, hier matin. Le premier ministre a souligné que des «millions de Canadiens» ont encore besoin de cette aide d’urgence.

ÉCONOMIE
TVA - Contraction sans précédent de l’économie canadienne en avril
Le produit intérieur brut canadien a connu un recul historique mensuel de 11,6 % en avril en raison du confinement imposé pour contrer la COVID-19, a rapporté Statistique Canada mardi. «L'ensemble des 20 secteurs d'activité de l'économie canadienne ont affiché une diminution, ce qui a entraîné la plus forte baisse mensuelle depuis le début de la série en 1961», a précisé l’institution fédérale.

Radio-Canada - Plongeon record de l'économie canadienne en avril
L'économie du pays a connu son plus fort recul mensuel jamais enregistré en avril, alors qu'elle s'est presque arrêtée en raison de la pandémie. Les premières indications prévoient toutefois un rebond en mai, grâce à la réouverture des entreprises, selon Statistique Canada. L'agence affirme que le produit intérieur brut a chuté de 11,6 % en avril, les entreprises non essentielles ayant été fermées pendant un mois. Une baisse de 7,5 % avait déjà été enregistrée en mars. Statistique Canada affirme cependant que son estimation initiale pour mai indique une croissance de 3 %.

lundi 29 juin 2020

Revue de presse - 29 juin 2020

ASSURANCE-EMPLOI
Ma Côte-Nord - La pêche au crabe est finie, l’inquiétude reste pour les saisonniers

La saison de pêche au crabe a pris fin avec les derniers débarquements vendredi à Sept-Îles et en Moyenne Côte-Nord. Les saisonniers de cette industrie profitent d’abord de la PCU prolongée, avant de transférer au programme de l’assurance-emploi. L’inquiétude demeure pour ce groupe de travailleurs.
https://macotenord.com/la-peche-au-crabe-est-finie-linquietude-reste-pour-les-saisonniers/

PRESTATION CANADIENNE D'URGENCE (PCU - SSUC)
Protégez-vous - PRESTATION CANADIENNE D’URGENCE: ÉVITEZ LES SURPRISES DU FISC
La Prestation canadienne d’urgence (PCU) pourrait devenir un cauchemar lors de votre prochaine déclaration de revenus. Voici comment éviter les mauvaises surprises et comment rectifier le tir si vous avez encaissé des chèques que vous n’auriez pas dû recevoir.

TVA - Un Montréalais craint une autre tentative de fraude de la PCU
Un Montréalais craint que son adresse ait été utilisée par des fraudeurs après qu’il eut reçu trois lettres du fédéral donnant des codes d’accès pour des comptes en ligne permettant d’obtenir la Prestation canadienne d’urgence. « J’ai vraiment fait le saut en recevant ça, j’ai tout de suite pensé à une tentative de fraude, affirme Gilles Blain. Je ne veux pas que le gouvernement pense que ça vient de moi les demandes, j’ai rien à voir là-dedans. »

La Presse - Le pont qui ne mène nulle part
Depuis trois semaines, le premier ministre Justin Trudeau tient sa conférence de presse quasi quotidienne loin de Rideau Cottage les vendredis. Il a pris l’habitude de se rendre dans une petite entreprise située dans la région de la capitale nationale qui a obtenu un coup de pouce financier du gouvernement fédéral grâce à la Subvention salariale d’urgence du Canada (SSUC). Or, il appert que ce pont financier concocté par le gouvernement Trudeau ne mène nulle part pour bien des PME. Car un grand nombre d’entre elles en sont exclues à cause des critères d’admissibilité qui sont trop restrictifs.

POLITIQUE CANADIENNE
TVA - Les conservateurs critiquent les bourses pour le bénévolat étudiant
Le Parti conservateur a dénoncé dimanche le fait que l’octroi de 900 millions $ par le gouvernement fédéral pour les étudiants qui font du bénévolat soit assuré par une tierce partie, en l’occurrence, l’organisme international UNIS. 

POLITIQUE QUÉBÉCOISE
Journal de Montréal - Le ministre du Travail juge que la PCU ralentit la relance
Jean Boulet mise sur une nouvelle plateforme pour tenter de faire revenir les Québécois au bouloté. La Prestation canadienne d’urgence du gouvernement Trudeau pénalise des secteurs clés de l’économie du Québec en les saignant de leur main-d’œuvre, se désole le ministre du Travail.

ÉCONOMIE
La Presse - Les primes COVID prolongées chez Rona et Réno-Dépôt
La prime COVID de 2 $ l’heure que touchent les travailleurs des magasins Réno-Dépôt et Rona continuera finalement d’être versée durant tout le mois de juillet. Lowe’s Canada a confirmé l’information lundi, à la grande satisfaction du principal syndicat du secteur, les Travailleurs unis de l’alimentation et du commerce, affilié à la FTQ.

TVA - 65 % des entreprises québécoises n’étaient pas prêtes pour la crise
Selon un sondage mené entre le 12 et le 20 mars, soit avant l’explosion du nombre de cas de la COVID-19, 65 % des dirigeants de moyennes et grandes entreprises du Québec n’étaient pas prêts à faire face à une crise majeure.
https://www.tvanouvelles.ca/2020/06/29/65--des-entreprises-quebecoises-netaient-pas-pretes-pour-la-crise

MONDE DU TRAVAIL
Les Affaires - La Cour suprême se range derrière un chauffeur d’Uber
La Cour suprême du Canada ouvre la voie pour que les chauffeurs d’Uber passent à la prochaine étape de leur lutte afin d’être reconnus comme des employés de la multinationale. Dans un arrêt rendu vendredi, le plus haut tribunal du pays confirme une décision de la Cour d’appel de l’Ontario, qui avait ouvert la porte à une action collective visant à garantir un salaire minimum, une paie de vacances et d’autres avantages aux chauffeurs d’Uber.

vendredi 26 juin 2020

Revue de presse - 26 juin 2020

ASSURANCE-EMPLOI
Radio Gaspésie - Réforme de l’assurance-emploi demandée
Le groupe d’Aide et soutien aux travailleuses et travailleurs du secteur saisonnier demande une réforme complète du programme d’assurance emploi dans le contexte de la pandémie du coronavirus. Le porte-parole de l’organisme, Fernand Thibodeau, a plaidé le dossier cette semaine devant les députés fédéraux qui siègent sur le Comité permanent des ressources humaines. Il affirme que des travailleurs saisonniers ont dû avoir recours à la prestation canadienne d’urgence en raison de la fin de leur prestation d’assurance-emploi et d’un retour au travail retardé en raison de la COVISD-19.

CSN - La ministre Joly doit venir en aide aux travailleuses et aux travailleurs saisonniers
« Plusieurs travailleuses et travailleurs saisonniers du tourisme ne pourront pas effectuer un nombre d’heures suffisant au cours de l’été pour avoir droit aux prestations d’assurance-emploi durant la saison morte. Ces personnes risquent donc de se retrouver sans aucun revenu l’automne venu »

PRESTATION CANADIENNE D'URGENCE (PCU)
La Presse - PCU: Scheer reprend une proposition du Bloc, deux mois plus tard

Le Parti conservateur du Canada propose maintenant de moduler la Prestation canadienne d’urgence — deux mois après que le Bloc québécois eut fait cette proposition. Ainsi, selon ce plan, les travailleurs qui bénéficieraient de la PCU ne perdraient que 0,50 $ de leur prestation pour chaque dollar gagné au-delà de 1000 $ par mois. À l’heure actuelle, les prestataires perdent la PCU s’ils gagnent 1001 $ par mois. Par exemple, un travailleur qui gagnerait 2000 $ lors d’un mois donné pourrait recevoir une PCU de 1500 $ pour un total de 3500 $ gagné.
Ainsi, selon ce plan, les travailleurs qui bénéficieraient de la PCU ne perdraient que 0,50 $ de leur prestation pour chaque dollar gagné au-delà de 1000 $ par mois. À l’heure actuelle, les prestataires perdent la PCU s’ils gagnent 1001 $ par mois.
https://www.lapresse.ca/actualites/politique/2020-06-25/pcu-scheer-reprend-une-proposition-du-bloc-deux-mois-plus-tard

Radio-Canada - La prolongation de la PCU fait mal aux entreprises
Le Conseil québécois du commerce au détail juge que la prolongation de la Prestation canadienne d’urgence (PCU) nuit à la reprise économique en privant les entreprises de la main-d’oeuvre dont ils ont cruellement besoin pour reprendre leurs activités à plein régime.

ÉCONOMIE
Les Affaires - Appui croissant au Canada à la semaine de travail plus courte
Les Canadiens sont de plus en plus nombreux à favoriser que la semaine normale de travail soit dorénavant plus courte. Un sondage réalisé il y a deux semaines par l’Institut Angus Reid conclut que 53 % des répondants croient qu’une semaine de 30 heures de travail serait une bonne idée; 22 % trouvent l’idée mauvaise et 25 % n’ont pas d’opinion. En 2018, 47 % des Canadiens étaient en faveur d’une semaine de travail plus courte.

STATISTIQUE
Statistique Canada - Emploi, rémunération et heures de travail, avril 2020
Après avoir baissé de près de 1 million en mars, l'emploi salarié a reculé de 1 830 200 de plus (-11,4 %) en avril, ce qui a porté le total des pertes depuis février à 2 769 500 (-16,3 %). Ces chiffres correspondent aux données de l'EPA d'avril, qui ont indiqué que l'emploi total avait diminué de 11,0 % au cours du mois d'avril et de 15,7 % depuis février. Comparativement à mars, l'emploi salarié a reculé dans toutes les provinces en avril, et les plus fortes baisses relatives ont été observées au Québec (-13,1 %) et à Terre-Neuve-et-Labrador (-12,6 %), comme l'avaient indiqué les résultats de l'EPA du mois d'avril. Le Québec a également enregistré la baisse cumulative de l'emploi la plus marquée depuis février (-19,4 %), suivi de la Colombie-Britannique (-16,8 %), de Terre-Neuve-et-Labrador (-16,3 %), de l'Alberta (-15,7 %) et de l'Ontario (-15,4 %).

MONDE DU TRAVAIL
Radio-Canada - Travailleurs saisonniers : le plan de l'Ontario critiqué par des militants
Des défenseurs des droits des travailleurs migrants critiquent le plan du gouvernement de l'Ontario pour aider le secteur agricole à faire face à la COVID-19. Pour eux, il ne règle en rien les problèmes de fond. Selon Syed Hussan, directeur général de l’organisme Migrant Workers Alliance for Change, certains éléments du plan de la province existent déjà en vertu de la loi ontarienne sur le travail. Les travailleurs étrangers temporaires ont droit aux mêmes avantages et protections que tout autre travailleur, indique-t-il. 

La Presse - Une quarantaine de travailleurs agricoles étrangers ont été infectés au Québec
La mort de trois travailleurs agricoles étrangers en Ontario et l’infection de centaines d’autres illustre à quel point leurs conditions de vie et de travail peuvent les rendre vulnérables à des éclosions de COVID-19. L’ampleur des cas est toutefois moindre au Québec : au moins 37 travailleurs saisonniers étrangers ont contracté la COVID-19 depuis le début de la pandémie. La vaste majorité est cependant guérie.

La Nouvelle Union - Olymel : des employés manifestent pour le maintien de la «prime COVID»
Les employés d’Olymel Princeville et de Bacon Inter-América de Drummondville ont manifesté pour le maintien de la «prime COVID» jusqu’à la fin de la pandémie. «La décision des employeurs de mettre fin au versement de la prime, même si la crise sanitaire est loin d’être terminée, a outré les salariés de l’industrie, partout au Québec», explique le président de la Fédération du commerce (FC–CSN), David Bergeron-Cyr.
DÉBAT-OPINION
La Presse - PCU: ajuster le programme favoriserait le retour au travail
Pour le milieu de la culture, la prolongation de la Prestation canadienne d’urgence (PCU) a été une nouvelle formidable qui nous a grandement soulagés. Cela dit, cette PCU a été mise sur pied en période de confinement et, bien qu’elle ait été ajustée pour permettre de gagner 1000 $ de plus en travaillant, elle reste tout de même mal adaptée à notre réalité actuelle.

mardi 23 juin 2020

Revue de presse - 23 juin 2020

CONSEIL NATIONAL DES CHÔMEURS
CNC - Imaginons l’après-crise
La crise sanitaire et économique devra déboucher sur une modernisation de l’assurance-chômage pour mieux refléter les nouvelles réalités du monde du travail et mieux protéger les travailleurs et les travailleuses contre les potentielles crises et contrecoups de l’économie. 

ASSURANCE-EMPLOI
La Presse - L’assurance-emploi doit être revue, plaident les travailleurs saisonniers
Un groupe de soutien pour les travailleurs saisonniers en appelle à une réforme complète du programme d’assurance-emploi dans la foulée de la pandémie de COVID-19. C’est le plaidoyer qu’a livré lundi Fernand Thibodeau, du groupe Aide et soutien aux travailleuses et travailleurs des secteurs saisonniers (ASTS), devant les députés fédéraux siégeant au Comité permanent des ressources humaines. Ce n’est pas la première fois que M. Thibodeau réclame de tels changements. Mais il estime que la pandémie a révélé les failles de ce programme, qui s’est avéré inefficace pour aider les travailleurs.

Le Manic - Prolongation de la PCU : Line Sirois continue de réclamer une refonte du système d’assurance-emploi
Le gouvernement fédéral a récemment prolongé de huit semaines la Prestation canadienne d’urgence (PCU) offerte à tous les Canadiens en raison de la pandémie. Soulagé de l’aide immédiate qu’offre cette prestation aux travailleurs, Action-Chômage Côte-Nord continue néanmoins à réclamer une refonte en profondeur du système d’assurance-emploi qui faillit actuellement à sa mission.

PRESTATION CANADIENNE D'URGENCE (PCU)
La Presse - PCU: les huit semaines de plus coûteront 17,9 milliards
Le directeur parlementaire du budget estime dans un nouveau rapport qu’il en coûtera 17,9 milliards pour offrir la Prestation canadienne d’urgence pendant huit semaines supplémentaires. Le rapport du directeur parlementaire du budget, Yves Giroux, publié mardi, indique que ces semaines additionnelles porteront le coût total du programme de prestations à 71,3 milliards.
La PCU, maintenant budgétée à 60 milliards, avait versé 43,51 milliards à 8,41 millions de personnes au 4 juin, la demande ayant dépassé les attentes fédérales.

POLITIQUE CANADIENNE
Journal de Chambly - Yves-François Blanchet souhaite que la PCU soit modulée
« Il y a une souplesse possible avec la PCU permettant un incitatif au retour au travail. Actuellement, il (le gouvernement libéral) ne veut pas modifier la PCU pour favoriser le retour au travail. Il faut s’assurer que les travailleurs puissent transiter vers ce retour en permettant de gagner plus de 1 000 $ sans perdre le 2 000 $ entier de la PCU, mais bien en la modulant, comme il se fait avec l’assurance-emploi.

ÉCONOMIE
Les Affaires - Les milléniaux, grandes victimes de la COVID-19
Au Canada, 61% des employés actuellement en poste estiment que la pandémie du nouveau coronavirus a eu et a toujours un impact négatif sur leur emploi. Et la catégorie la plus soucieuse à ce sujet est celle des 18-34 ans, soit celles des milléniaux, le pourcentage grimpant à 66% pour eux, selon l’étude internationale Workmonitor du cabinet-conseil en ressources humaines Randstad.
https://www.lesaffaires.com/blogues/l-economie-en-version-corsee/les-milleniaux-grandes-victimes-de-la-covid-19/618372

DÉBAT-OPINION
La Presse - Prestation canadienne d’urgence: une aide trop élastique
Pour justifier le prolongement de la prestation canadienne d’urgence (PCU), le gouvernement Trudeau dit vouloir protéger le « contrat social ». Il a raison, mais il ne le fait qu’à moitié, en ne s’attaquant pas assez aux fraudeurs et aux demandes injustifiées. Tout cela parce que les conservateurs et les libéraux n’ont pas été capables de s’entendre pour adopter une loi que les deux souhaitaient pourtant.

Le Devoir - Plus qu’une aide individuelle (PCU)
Mardi, Ottawa a annoncé la hausse, de 16 à 24, du nombre maximum de semaines d’admissibilité à la très courue Prestation canadienne d’urgence (PCU). Versée par blocs de 4 semaines entre le 15 mars et le 3 octobre, la PCU a été demandée par plus de 8,4 millions de Canadiens à ce jour. À n’en pas douter, si Ottawa doit immédiatement préparer l’après-PCU-SSU dont les échéances viennent d’être repoussées de quelques semaines, c’est à l’architecture d’ensemble de nos programmes de soutien du revenu, dont l’assurance-emploi, qu’il faudra aussi s’attaquer bientôt.
https://www.ledevoir.com/opinion/editoriaux/581015/urgence-federale-plus-qu-une-aide-individuelle

Journal de Montréal - Le gros problème de la PCU de Trudeau
Ainsi le premier ministre Justin Trudeau a décidé de prolonger de huit semaines le versement de la Prestation canadienne d’urgence (PCU), ce qui porte à 24 semaines la période maximale durant laquelle un prestataire pourra en bénéficier. Pas sûr que c’est une bonne idée. Comme l’a dit le premier ministre François Legault : « Il faut trouver une solution où il y ait un incitatif à aller travailler. »
https://www.journaldemontreal.com/2020/06/18/le-gros-probleme-de-la-pcu-de-trudeau