jeudi 18 octobre 2018

Revue de presse - 18 octobre 2018

Assurance-emploi, août 2018
En août, 464 700 personnes ont touché des prestations régulières d'assurance-emploi, ce qui représente une baisse de 7 400 (-1,6 %) par rapport au mois précédent. Le nombre de prestataires a diminué dans la majorité des provinces, et les reculs en pourcentage les plus marqués ont été observés à l'Île-du-Prince-Édouard (-4,5 %), en Alberta (-3,7 %), au Québec (-2,6 %), à Terre-Neuve-et-Labrador (-2,5 %), au Manitoba (-2,2 %) et en Nouvelle-Écosse (-1,3 %). L'Ontario a enregistré peu de variation à ce chapitre.

Marilène Gill a du pain sur la planche à Ottawa
La réforme de l’assurance-emploi l’interpelle également, en pensant notamment aux travailleurs saisonniers ou encore aux personnes malades. La députée rappelle « l’incohérence du système des prestations de maladie, qui fait en sorte qu’un proche aidant a droit à plus de semaines qu’une personne malade ».

mardi 16 octobre 2018

Revue de presse - 16 octobre 2018

ELLE LUTTE CONTRE LE CANCER… ET SON ASSUREUR
Quand Louise a contracté une assurance maladies graves, il y a six ans, elle ne pensait jamais avoir à faire une réclamation aussi vite. Mais en avril dernier, la femme de 55 ans a reçu un diagnostic impitoyable : cancer du pancréas inopérable. « Ils me disent qu’il me reste probablement moins d’une année à vivre », explique Louise*, qui n’a plus la force de travailler. Comme ses prestations d’assurance-emploi achèvent, la dame qui vit seule se retrouve sans revenus.

Le CNC et le Comité des travailleurs saisonniers de la Péninsule Acadienne ont rencontré le Ministre responsable de l'assurance-emploi, Jean-Yves Duclos
Le Conseil national des chômeurs.chômeuses et le Comité des travailleurs saisonniers de la Péninsule Acadienne ont rencontré le Ministre responsable de l'assurance-emploi, Jean-Yves Duclos, afin d'échanger sur les problématiques d'assurance-emploi vécues par les travailleurs et les travailleuses de l'industrie saisonnière en région. 

Jean-Yves Duclos - Rencontre avec le CNC et le Comité des travailleurs saisonniers de la Péninsule Acadienne
Une bonne discussion ce matin sur l’assurance-emploi avec @pcereqc, Fernand Thibodeau et @linesirois50.

Assurance-emploi: nos étudiants peuvent vous aider
Pendant les sessions d’automne 2018 en d'hiver 2019, les étudiants en droit de l’Université d’Ottawa offriront de l’aide aux appelants qui ne sont pas représentés par un avocat ou une tierce personne, et qui aimeraient faire appel au Tribunal de la sécurité sociale d’une décision de réexamen concernant leur demande de prestations d’assurance-emploi rendue par la Commission de l’assurance-emploi du Canada (CAEC).

vendredi 12 octobre 2018

Revue de presse - 12 octobre 2018

LA TRAPPE DES PAUVRES
Or voilà, le gouvernement fédéral et son ministre québécois Jean-Yves Duclos ont annoncé au dernier budget qu’il ajouterait 750 millions par année pour corriger encore davantage cette problématique. Plus précisément, la prestation fédérale (PFRT) deviendra l’Allocation canadienne pour le travail (ACT) et l’enveloppe annuelle qui y sera consacrée passera de 1,2 milliard en 2017 à près de 2,0 milliards en 2019. C’est beaucoup d’argent ! Quels seront les effets sur les bénéficiaires de l’aide sociale au Québec ? On ne le sait pas, car ni Ottawa ni Québec n’ont spécifiquement annoncé comment ils entendaient dépenser l’enveloppe et harmoniser les mesures fédérale et provinciale. On peut s’attendre à ce que l’argent du fédéral représente environ 190 millions par année pour le Québec.

mardi 9 octobre 2018

Revue de presse - 9 octobre 2018

Un rapport recommande à Ottawa de combler les lacunes du filet social
Le gouvernement Trudeau a reçu un plan ambitieux visant à combler plusieurs lacunes dans le filet de sécurité sociale des Canadiens malades et sans emploi, qui prévoit notamment la création d'un nouveau programme visant à aider ceux dont l'assurance-emploi ou les prestations de maladie sont sur le point de disparaître. Le programme aiderait également les demandeurs d'emploi qui épuisent les prestations d'assurance-emploi ordinaires et pourraient être dirigés vers les systèmes de protection sociale provinciaux.

mercredi 26 septembre 2018

revue de presse - 26 septembre 2018

Sortir de la pauvreté : un travail à temps plein
«C’est difficile d’entrer sur l’aide sociale et c’est difficile d’en sortir», m’avouait Pierre**, la semaine dernière. Pierre reçoit de l’aide de dernier recours de l’État. Il est vrai que pour plusieurs personnes, cette aide est heureusement de courte durée. C’est en quelque sorte un complément à une assurance emploi qui ne suffit plus à sa tâche après des années de resserrement des conditions pour s’y qualifier et de la durée des prestations.

Du soutien pour les familles ayant des proches gravement malades
De nos jours, des millions de Canadiens fournissent une aide ou des soins naturels à un membre de la famille gravement malade. C'est pourquoi dans le budget de 2017 le gouvernement du Canada s'est engagé à soutenir les proches aidants en leur offrant des prestations d'assurance‑emploi plus flexibles, inclusives et faciles d'accès.

jeudi 20 septembre 2018

Revue de presse - 20 septembre 2018

Assurance-emploi, juillet 2018
En juillet, 475 700 personnes ont touché des prestations régulières d'assurance-emploi, ce qui représente une hausse de 11 000 ou de 2,4 % par rapport à juin. L'augmentation était principalement le résultat de la réduction du délai de carence de deux semaines à une semaine, qui a pris effet le 1er janvier 2017 et qui a touché de façon disproportionnée les professions liées à l'enseignement (voir la note aux lecteurs) en juillet 2017 et en juillet 2018. 

Assurance-emploi et prestations de maladie
Des centaines de milliers de personnes ont besoin de plus que les 15 semaines d'assurance-emploi pour guérir. Alors quand ce gouvernement va-t-il enfin agir?

Assurance-emploi et prestations de maladie
Est-ce qu’il y a un ou une ministre ici qui pourrait regarder Marianne dans les yeux et lui avouer qu’ils l’ont laissée tomber? Ou est ce qu’ils vont respecter leur promesse et revoir les 15 semaines d'assurance-emploi pour maladie à la hausse? 

mercredi 19 septembre 2018

Revue de presse - 19 septembre 2018

La pauvreté discrète de Charlevoix
Comme des milliers résidents de la région, Renaud Trudel, 38 ans, est travailleur saisonnier. Son emploi dans une scierie locale lui rapporte 1800 $ par mois, pendant quatre mois, l’été. Des prestations d’assurance-emploi lui permettent de toucher 1200 $ par mois pendant quatre autres mois. Les deux revenus, ça égale huit mois. Il y a donc quatre mois par année où je ne gagne rien, dit ce père de quatre jeunes enfants. Pas d’argent qui rentre!

Les villages, ça meurt un peu comme le font les gens
Depuis plus de 10 ans, les chômeurs de la Côte-Nord subissent les injustices du gouvernement fédéral. La politique favorise le mépris des plus faibles dans la logique de nos structures actuelles. C’est difficile pour une personne habitant à l’autre bout du monde, s’arrachant la vie pendant la saison de travail et calculant les sous pour arriver pendant la saison morte de se faire entendre jusqu’à Ottawa. 

Rentrée parlementaire à Ottawa : les PME formulent des demandes aux élus en cette période d'incertitude
À partir de 2019, les taux de cotisation au RPC/RRQ vont augmenter pendant cinq années consécutives, ce qui, malgré les baisses du taux de cotisation à l'assurance-emploi annoncées la semaine dernière pour 2019, créera une pression à la hausse sur les charges sur la masse salariale que paient les employeurs. Cela sans compter que la réforme fiscale de 2017 s'est déjà traduite, pour bien des propriétaires de PME, par un accroissement de leur fardeau fiscal et réglementaire.