vendredi 7 décembre 2018

Revue de presse - 7 décembre 2018

Enquête sur la population active, novembre 2018
L'emploi a progressé de 94 000 en novembre, stimulé par une hausse du travail à temps plein. Le taux de chômage a diminué de 0,2 point de pourcentage pour s'établir à 5,6 %, soit le taux le plus bas enregistré depuis 1976, année où des données comparables sont devenues disponibles. L'emploi a augmenté dans six provinces, notamment au Québec et en Alberta, tandis qu'il a peu varié dans les quatre provinces de l'Atlantique.
https://www150.statcan.gc.ca/n1/daily-quotidien/181207/dq181207a-fra.htm?HPA=1

Crise pétrolière canadienne : Trudeau ouvert à l’achat de wagons et à une assurance-emploi plus généreuse
Le premier ministre canadien, Justin Trudeau, envisage d’aider la première ministre de l’Alberta, Rachel Notley, à financer l’achat de wagons de trains pour accroître le volume de pétrole que sa province pourra exporter vers les marchés internationaux.

Trudeau ouvert à l'achat de wagons, des règles d'assurance-emploi plus généreuses pour aider le secteur de l'énergie en difficulté
« Nous examinons absolument les outils dont nous disposons autour de l'assurance-emploi », a déclaré Trudeau à Barton. « Nous examinons les outils que nous avons autour du soutien du revenu. Nous avons fait un certain nombre de choses autour de cela … et nous allons continuer à le faire. Et je suis aussi disposé, bien sûr, à rencontrer le Premier ministre Notley et à entendre comment le gouvernement fédéral peut être un partenaire pour résoudre cette solution de manière concrète. »
https://www.pressocean.com/2018/12/06/cbc-trudeau-ouvert-a-lachat-de-wagons-des-regles-dassurance-emploi-plus-genereuses-pour-aider-le-secteur-de-lenergie-en-difficulte-toronto-montreal-calgary-ottawa-canada/

jeudi 6 décembre 2018

Revue de presse - 6 décembre 2018

« Trou noir » ou devoir vivre sans prestations de chômage ni travail : la dure condition des travailleurs saisonniers
La Confédération des syndicats nationaux (CSN) appelle le gouvernement fédéral à agir urgemment en face de la précarité qui mine le bien-être des milliers de travailleurs saisonniers à l’échelle du pays.

Une coalition veut mettre fin au «trou noir» de l’assurance-emploi
 Cinq députés libéral, conservateur, néo-démocrates et bloquiste se sont unis mardi pour exiger une réforme de l’assurance-emploi à l’approche de la période des Fêtes. Ils étaient accompagnés d’une importante délégation de chômeurs saisonniers, de syndicats, d’élus municipaux et d’employeurs du Nouveau-Brunswick et du Québec qui ont dénoncé le «trou noir» de l’assurance-emploi que vivent chaque année les travailleurs saisonniers.

mercredi 5 décembre 2018

Revue de presse - 5 décembre 2018

Mettre fin au «trou noir» de l'assurance-emploi
Des députés conservateur, néo-démocrate et bloquiste se sont unis mardi pour exiger une réforme de l’assurance-emploi à l’approche de la période des Fêtes.

Trou noir de l'assurance-emploi : une coalition réclame un statut de ! régions protégées « 
Dans une nouvelle offensive pour inciter le Parti libéral à s'occuper davantage des travailleurs saisonniers, une coalition de chômeurs, d'élus, de représentants syndicaux de la CSN et d'employeurs a tenu un point de presse aujourd'hui. Ils réclament une nouvelle division des régions pour mieux représenter les besoins locaux.

Ottawa doit mettre fin aux " trous noirs # des travailleurs saisonniers, réclame une coalition
À Ottawa, mardi, cinq députés – un libéral, un conservateur, deux néo-démocrates et un bloquiste – se sont unis pour exiger une réforme de l'assurance- emploi. Ils étaient accompagnés d'une importante délégation de chômeurs saisonniers, de syndicats, d'élus municipaux et d'employeurs du Nouveau-Brunswick et du Québec qui dénoncent le " trou noir # de l'assurance- emploi que vivent chaque année les travailleurs saisonniers.

Une coalition de députés veut mettre fin au «trou noir»
Cinq députés libéral, conservateur, néo-démocrates et bloquiste se sont unis mardi pour exiger une réforme de l’assurance-emploi à l’approche de la période des Fêtes. Ils étaient accompagnés d’une importante délégation de chômeurs saisonniers, de syndicats, d’élus municipaux et d’employeurs du Nouveau-Brunswick et du Québec qui ont dénoncé le « trou noir » de l’assurance-emploi que vivent chaque année les travailleurs saisonniers.

La coalition des saisonniers s’exprime à Ottawa
Une coalition regroupant des groupes de chômeurs, des syndicats affiliés à la CSN, des élus municipaux et fédéraux ainsi que des employeurs de l’industrie saisonnière se sont faits entendre mardi matin à Ottawa. Le groupe réclame des mesures urgentes pour contrer le trou noir et des statuts de zones protégées pour certaines régions.

Trou noir : des Bas-Laurentiens se mobilisent à Ottawa
Une délégation bas-laurentienne revendiquant des meilleures conditions d’assurance-emploi s’est rendue à Ottawa aujourd’hui afin d’interpeler le gouvernement fédéral pour qu’il adopte des mesures améliorant le sort des travailleurs saisonniers.

Assurance-emploi: une coalition veut une réforme
Cinq députés libéral, conservateur, néo-démocrates et bloquiste se sont unis mardi pour exiger une réforme de l’assurance-emploi à l’approche de la période des Fêtes. Ils étaient accompagnés d’une importante délégation de chômeurs saisonniers, de syndicats, d’élus municipaux et d’employeurs du Nouveau-Brunswick et du Québec qui ont dénoncé le «trou noir» de l’assurance-emploi que vivent chaque année les travailleurs saisonniers.

Le statut de région protégée réclamé
Une coalition de l’Est-du-Québec et du Nouveau-Brunswick demande à Ottawa un statut spécifique pour leur région estimant que ce serait une solution pour effacer le trou noir, cette période sans salaire entre la fin des prestations d’assurance-salaire et le retour au travail des travailleurs saisonniers.

Assurance-emploi: Une coalition s’est fait entendre à Ottawa
Une coalition regroupant des groupes de chômeurs, des syndicats affiliés à la CSN, des élus municipaux et fédéraux ainsi que des employeurs de l’industrie saisonnière se sont faits entendre mardi matin (le 4 décembre) à Ottawa. Le groupe réclame des mesures urgentes pour contrer le trou noir et des statuts de zones protégées pour certaines régions.

« Trou noir » de l’assurance-emploi : le NPD demande aux libéraux d’agir
Mardi, le Chef parlementaire du NPD, Guy Caron, la porte-parole du NPD en matière d’Emplois, d’emplois précaires et de développement de la main d’œuvre, Niki Ashton, et la porte-parole du NPD en matière d’Enfants, de famille et de développement social, Brigitte Sansoucy, ont demandé au gouvernement libéral de venir en aide aux travailleurs saisonniers du Québec et du Nouveau-Brunswick affectés par le « trou noir » de l’assurance-emploi.
https://www.npd.ca/nouvelles/trou-noir-de-lassurance-emploi-le-npd-demande-aux-liberaux-dagir

Condition des saisonniers : il y a urgence!
Une coalition réunissant des groupes de chômeurs, des syndicats CSN, des élus municipaux et des employeurs de l'industrie saisonnière de la Péninsule Acadienne, de Charlevoix, de la Côte-Nord ainsi que du Bas-St-Laurent, a tenu une conférence de presse le 4 décembre 2018 au Foyer de la Chambre des Communes du Parlement d'Ottawa, afin de rappeler la condition des travailleurs et travailleuses de l'industrie saisonnière et interpeler les pouvoirs politiques pour que des solutions réelles soient mises en marche. Les représentants et représentantes de cette coalition étaient entourés de nombreux parlementaires du NPD (Niki Ashton, Guy Caron et Brigitte Sansoucy), du Bloc québécois (Marilène Gill) et du Parti conservateur (Sylvie Boucher), venus soutenir les revendications des saisonniers.

vendredi 30 novembre 2018

Revue de presse - 30 novembre 2018

Action simultanée « Arbre de Noël »
Ça va être Noël bientôt… Mais ce ne sera pas le même Noël pour tout le monde! C’est le message envoyé par une coalition réunissant des groupes de chômeurs de la Péninsule Acadienne, de Charlevoix, de la Côte-Nord et des syndicats de cette dernière région ainsi que du Bas-St-Laurent, qui sont allés planter un sapin de Noël devant les bureaux de chômage de Rimouski, La Malbaie, Forestville, Baie-Comeau, Sept-Iles, Tracadie-Sheila, Miramichi, Caraquet, Shippagan et Richibouctou, en ce 29 novembre, afin de rappeler la condition des travailleurs et travailleuses de l’industrie saisonnière.

Un arbre de Noël pour espérer de meilleures mesures en assurance-emploi
Des représentants de la CSN ont procédé, jeudi, à la plantation symbolique d’un arbre de Noël devant les bureaux de Service Canada à Rimouski, dans le but de réclamer de meilleurs conditions en assurance-emploi aux travailleurs saisonniers de la région.

Des sapins de Noël pour rappeler le trou noir
Une coalition de groupes de défenses de chômeurs de la Péninsule acadienne, de Charlevoix, de la Côte-Nord et du Bas-Saint-Laurent a planté des sapins de Noël devant les principaux bureaux de Service Canada dans leur région. Dans l'Est-du-Québec, des actions militantes ont eu lieu à Rimouski, Forestville, Baie-Comeau et Sept- Îles.

Les travailleurs saisonniers veulent de meilleures conditions
Les travailleuses et travailleurs de l'industrie saisonnière au Bas-Saint-Laurent souhaitent de meilleures conditions concernant l'assurance-emploi.

Action contre le trou noir Québec-Nouveau-Brunswick
Le 29 novembre 2018, dans 8 villes différentes, à travers le Québec et la Péninsule Acadienne, s'est déroulée, de façon simultanée, une action pour dénoncer le trou noir vécu par les travailleurs et les travailleuses de l'industrie saisonnière. 

Action contre le trou noir - Baie-Trinité
Visite à l'assurance-emploi de Guylaine Marceau, une militante du local 7065 des Métallos chez Crustacés Baie-Trinité qui es touchée par le trou noir.
Malheureusement les portes étaient barrées, Guylaine leur a donc laissé un beau sapin dehors dans l'entrée !

Action contre le trou noir - Péninsule acadienne
29 novembre 2018 action simultanée arbre de Noël! Péninsule acadienne. Côte Nord. Charlevoix . Des syndicats et CNC Montreal
Bas St-Laurent. Ont été offrir un arbre aux bureaux de chômage.Rimouski.La Malbaie .Forestville
Baie-Comeau.Sept-Iles. Tracadie.Caraquet

jeudi 29 novembre 2018

Revue de presse - 29 novembre 2018

Assurance-emploi et Trou noir – Progrès notables pour les travailleurs de l’industrie saisonnière
 Le 20 août dernier, le gouvernement fédéral annonçait la mise en place de mesures visant à soutenir les travailleurs de l’industrie saisonnière. Pour les comités de défense des chômeurs et chômeuses, cette nouvelle représente une avancée considérable qui laisse place à l’espoir de jours meilleurs pour les travailleurs et travailleuses sur qui plane toujours le spectre du Trou noir.

Du soutien pour les familles ayant des proches gravement malades
Plus de 8 000 demandes présentées au cours de la première année de mise en œuvre des nouvelles prestations pour proches aidants

Les Albertains restent au chômage presque trois fois plus longtemps qu’il y a 10 ans
L’autre problème, selon lui, c’est que les Canadiens peuvent seulement recevoir l’assurance-emploi, une aide fédérale, pendant une période déterminée. Ensuite, il incombe à la province de les aider.

mercredi 28 novembre 2018

Revue de presse - 28 novembre 2018

À propos du Régime de pensions du Canada et de l'assurance-emploi
Le présent document fournit des renseignements concernant le statut d'emploi des policiers en ce qui a trait au Régime de pensions du Canada (RPC) et à la Loi sur l'assurance-emploi (LAE). Divers articles de loi s'appliquent selon le palier de gouvernement qui embauche le policier. Trois différents paliers de gouvernement embauchent des policiers : le fédéral, le provincial et le municipal.

mardi 27 novembre 2018

Revue de presse - 27 novembre 2018

Le syndicat de Béton provincial dénonce l'embauche de briseurs de grève
M. Joyal mentionne également que les travailleurs ont été mis en lock-out à la veille de la fin de la saison, ce qui les empêche de recevoir des prestations d'assurance-emploi.

Ottawa promet d'aider les travailleurs de GM à Oshawa
À Queen’s Park, le premier ministre Doug Ford a admis que la décision du constructeur GM était « définitive » et que le gouvernement n’avait rien pu faire pour le convaincre de changer d’avis. M. Ford dit que son gouvernement avait demandé à Ottawa de prolonger de cinq semaines la période d’admissibilité à l’assurance-emploi, jusqu’à un maximum de 50 semaines.