mardi 1 décembre 2020

Revue de presse - 1 décembre 2020

CONSEIL NATIONAL DES CHÔMEURS
CNC - RÉSOLUTION AE-21
Le Conseil national des chômeurs et chômeuses (CNC) et ses groupes lancent ainsi un appel à la société civile dans son ensemble afin d’adopter la Résolution AE-21. Les organismes de tous les horizons, les acteurs communautaires et syndicaux, le monde entrepreneurial, les municipalités et autres autorités locales et régionales, les partis et organisations politiques et les autres composantes de la société civile sont invités à appuyer cette résolution et à envoyer une copie signée au CNC. 

CNC - LA RÉFORME DE L’ASSURANCE-EMPLOI NE DOIT PAS FINIR COMME LA RÉFORME DU MODE DE SCRUTIN
En prévision de la mise à jour économique du 30 novembre prochain, le Conseil national des chômeurs et chômeuses (CNC) réitère son appel au gouvernement fédéral de procéder à une réforme permanente de l’assurance-emploi, pour élargir la couverture et adapter les protections du régime aux nouvelles réalités des travailleurs et travailleuses. « Les assouplissements à l’assurance-emploi et les Prestations de la relance économique sont une véritable réforme, que nous saluons, et qui permet aux travailleurs et travailleuses de pouvoir passer à travers la crise économique et sanitaire que nous vivons. L’enjeu, c’est que cette réforme, temporaire, doit se transformer en réforme permanente, pour un régime plus juste, plus accessible et mieux adapté », a déclaré Pierre Céré, porte-parole du CNC.

ASSURANCE-EMPLOI - PCU - PCRE
Journal de Montréal - Croissance record du PIB au troisième trimestre
«Les transferts gouvernementaux sous forme de prestations d'assurance-emploi ont diminué de près de 50 %, ce qui rend compte de la baisse du taux de chômage au cours du trimestre. L'augmentation de la rémunération, combinée au niveau encore élevé des transferts gouvernementaux, a aidé à compenser la reprise de la consommation», a mentionné Statistique Canada.

Journal  de Québec - Trudeau continue de danser la valse des milliards
Le gouvernement a d’ores et déjà dépensé 322 G$ en mesures d’aide directes pour lutter contre la pandémie, dont 81,6 G$ uniquement pour la Prestation canadienne d’urgence (PCU). Pas moins de 8,9 millions de personnes en ont bénéficié.

POLITIQUE CANADIENNE
Bloc Québécois - Mise à jour économique : La santé et les aînés mis de côté en pleine pandémie
« Finalement, on constate qu’il faudra encore attendre jusqu’au budget pour en savoir davantage sur le plan de relance des libéraux. Le document déposé aujourd’hui est beaucoup plus chargé en mesures déjà annoncées qu’en vision d’avenir. Somme toute, le Bloc Québécois est déçu de cet exercice qui multiplie les dépenses dans des microprogrammes ciblés, mais qui ne confronte pas la réalité : nous sommes dans une crise de santé publique, nous devons prioriser la santé et les personnes vulnérables », a conclu Yves‑François Blanchet, chef du Bloc Québécois.

mercredi 25 novembre 2020

Revue de presse - 25 novembre 2020

CONSEIL NATIONAL DES CHÔMEURS
CNC - RÉSOLUTION AE-21
« Que le gouvernement fédéral utilise les mesures temporaires comme point de départ pour mettre en place une réforme permanente de l’assurance-emploi assurant un accès juste, universel et adapté aux nouvelles réalités du monde du travail. » La liste des signataires de la Résolution AE-21
http://www.lecnc.com/ae-21/

ASSURANCE-EMPLOI - PCU - PCRE
Radio-Canada - « Je n’ai pas exercé mon métier depuis le 12 mars dernier » – Magalie Lépine-Blondeau
Les artistes ont eu droit à la Prestation canadienne d’urgence (PCU), dont Magalie Lépine-Blondeau, qui avait confié en vivre lors d’une entrevue à La semaine des 4 Julie en septembre dernier(Nouvelle fenêtre). Je suis une actrice sur la PCU, ça fait sept mois que je n’ai pas travaillé et j’en ai pour six mois encore. [...] Parfois, on est mis en lumière, mais la rémunération est modeste, déclarait-elle à Julie Snyder. Avec l’arrêt de la PCU, les artistes peuvent se tourner vers la Prestation canadienne de relance économique (PCRE). Si l’Union des artistes (UDA) n’a aucun chiffre sur le nombre d’artistes qui ont bénéficié de la PCU, le sondage de la GMMQ révélait que 75 % des musiciens et musiciennes l’avaient reçue.

Radio-Canada -213 000 Canadiens pourraient devoir rembourser des trop-perçus de la PCU
L’Agence du revenu du Canada (ARC) a envoyé une lettre à environ 213 000 Canadiens qui auraient possiblement reçu le double du montant auquel ils avaient droit à travers la Prestation canadienne d’urgence (PCU). Les Canadiens visés auraient fait des demandes à deux agences fédérales distinctes. L’Agence du revenu du Canada a envoyé des lettres aux personnes qui pourraient avoir fait des demandes pour la PCUPrestation canadienne d’urgence à la fois à Service Canada et à l’ARCAgence de revenu du Canada, explique un porte-parole dans un courriel envoyé à CBC.

MCCE - La réforme de l’assurance-emploi est exigée en Abitibi-Témiscamingue
Nos camarades de lutte Chômage Action de l'Abitibi-Témiscamingue et Nord-du-Québec, ainsi que le Conseil national des chômeurs et chômeuses exigent une réforme de l'assurance-emploi. «Avec un critère de taux de chômage unique, avec un nombre d'heures unique pour l'ensemble des provinces du Canada, on trouve que c'est plus facile de permettre à des travailleurs qui se retrouvent sans emploi de recevoir des prestations d'assurance chômage, explique la coordonnatrice de l'organisme Louiselle Luneau.

dimanche 22 novembre 2020

Revue de presse - 22 novembre 2020

 CONSEIL NATIONAL DES CHÔMEURS
CNC - RÉSOLUTION AE-21
« Que le gouvernement fédéral utilise les mesures temporaires comme point de départ pour mettre en place une réforme permanente de l’assurance-emploi assurant un accès juste, universel et adapté aux nouvelles réalités du monde du travail. » La liste des signataires de la Résolution AE-21
http://www.lecnc.com/ae-21/

Radio-Canada - La réforme de l’assurance-emploi est exigée en Abitibi-Témiscamingue
Chômage Action de l'Abitibi-Témiscamingue et Nord-du-Québec demande à Ottawa de réformer le système d'assurance-emploi pour le rendre accessible à un plus grand nombre de demandeurs. L'organisation joint sa voix au Conseil National des chômeurs et chômeuses (CNC) qui lance cette semaine un appel à la société civile afin de faire pression sur le gouvernement de Justin Trudeau et l'amener à adopter la résolution AE-21.

Le Droit - Assurance-emploi: une courtepointe à raccommoder
Héloïse Varin, coordonnatrice d’Action Chômage de Québec peut en témoigner. Au printemps, elle en a vu des gens mis à pied qui ont découvert avec effroi les failles de l’assurance-emploi et les trous de notre filet social. Si le gouvernement Trudeau n’avait pas créé la prestation canadienne d’urgence (PCU), plusieurs auraient été incapables de faire face à leurs obligations et de remplir leur frigo. «Seulement 40 % des travailleurs avaient droit à l’assurance-emploi en mars», rappelle Mme Varin. Depuis 20 ans, il y a plus de travailleurs autonomes et d’employés à temps partiel, mais le régime d’assurance-emploi n’a pas suivi cette transformation du marché du travail.

ASSURANCE-EMPLOI - PCU - PCRE
Les Affaires - La PCU a aussi aidé des contribuables fortunés, selon une étude
Des données récemment publiées sur l’aide d’urgence du gouvernement fédéral pour les travailleurs touchés par la pandémie montrent que certains bénéficiaires de la prestation avaient gagné un revenu élevé l’année précédente. 
https://www.lesaffaires.com/mes-finances/fiscalite/la-pcu-a-aussi-aide-des-contribuables-fortunes-selon-une-etude/621259

ÉCONOMIE
Le Devoir - Long parcours vers l’emploi pour des immigrants diplômés
La plupart des immigrants diplômés à l’étranger doivent se doter de patience et d’une volonté de fer pour arriver à se frayer un chemin dans leur domaine. Selon l’Institut de la statistique du Québec, 50 % des immigrants arrivés au Québec entre 2006 et 2011 étaient titulaires d’un certificat, d’un diplôme ou d’un grade universitaire. Un grand nombre d’entre eux sont contraints de retourner sur les bancs d’école avant de pouvoir exercer leur profession. D’autres empruntent des voies alternatives pour y arriver.

Radio-Canada - Les jeunes sont les plus durement touchés par le chômage
Le retour au travail des jeunes Canadiens est bien loin d’une reprise complète par rapport aux autres groupes d'âge. Selon les dernières données de Statistique Canada, en octobre 2020, l'emploi était de 10 % inférieur au niveau d'avant la pandémie.

Radio-Canada - Près de 20 % des Québécois ne vivraient pas avec un revenu « viable », évalue l’IRIS
De 17 % à 19 % des Québécois n'atteindraient pas un seuil de « revenu viable » pour leur permettre de vivre dignement, estime l'IRIS dans sa plus récente étude sur le sujet. L'Institut de recherche et d'informations socioéconomiques (IRISInstitut de recherche et d'informations socioéconomiques), qui publie régulièrement des études sur le seuil de revenu viable, a cette fois estimé le nombre de personnes au Québec qui ne toucheraient pas ce niveau de revenu, qui permet d'avoir une vie exempte de pauvreté. Et sa conclusion est qu'en 2017, de 17 % à 19 % des Québécois, soit de 1,4 à 1,6 million d'entre eux, vivaient sous ce seuil.

MOUVEMENT SYNDICAL
CTC - Filet de sécurité à l’épreuve des désastres pour les Canadiens et les Canadiennes
Nous devons nous assurer que l’assurance-emploi pourra aider toutes les personnes qui en auront besoin lorsque le prochain désastre frappera. Nous devons aussi créer un programme de services de garde à l’enfance qui aide vraiment les familles. Et nous devons assurer des logements à prix abordable à tous.

MOUVEMENT COMMUNAUTAIRE
Le MASSE - Se donner un régime d’assurance-chômage juste et universel, c’est améliorer notre sort à tous et à toutes
S’il faut tirer une leçon de cette pandémie, c’est que personne n’est à l’abri d’une perte d’emploi. Cessons donc de faire porter aux chômeur.se.s la responsabilité de leur situation. Se donner un régime d’assurance-chômage juste et universel, c’est se prémunir collectivement contre les crises chroniques inhérentes à notre système économique ; c’est améliorer notre sort à tous et à toutes.Il est inadmissible qu’une personne qui ait cotisé toute sa vie au régime d’assurance chômage ne puisse se qualifier aux prestations lorsqu’elle perd son emploi. Et que dire du fait que, même lorsqu’une personne parvient à se qualifier aux prestations, celle-ci ne reçoit que 55% de son salaire? Ça n’a pas toujours été comme ça, ça n’a pas besoin d’être comme ça.
https://www.lemasse.org/campagne-ameliorer-notre-sort-cest-vital-un-regime-dassurancpose/

La Voix de l’Est - Des groupes réclament du concret en matière d’environnement
«Le gouvernement se fie aux scientifiques pour la pandémie, alors on demande qu’il se fie aussi aux scientifiques quand ils disent qu’il y a urgence d’agir en matière d’environnement», réclame Josée Harnois, de la TROVEP Montérégie, en entrevue. «On n’arrivera pas à 2030 avec 50 % de réduction des GES, c’est impossible, se désole Mme Harnois. Si on ne fait pas ça, la température du globe va augmenter de plus de 2 degrés et on va se retrouver avec plus de catastrophes climatiques.»

vendredi 13 novembre 2020

Revue de presse - 13 novembre 2020

 CONSEIL NATIONAL DES CHÔMEURS
CNC - RÉSOLUTION AE-21
« Que le gouvernement fédéral utilise les mesures temporaires comme point de départ pour mettre en place une réforme permanente de l’assurance-emploi assurant un accès juste, universel et adapté aux nouvelles réalités du monde du travail. »

CNC - L’Incisif – RÉSOLUTION AE-21
La dernière édition de L’Incisif, l’infolettre du CNC, est disponible ici, où il est question de l’appel du CNC et de ses groupes à la société civile à appuyer la Résolution AE-21 et démontrer la force de la solidarité et du consensus citoyen autour d’un véritable régime d’assurance-emploi du 21e siècle.
http://www.lecnc.com/blog/2020/11/10/lincisif-resolution-ae-21/

ASSURANCE-EMPLOI - PCU - PCRE
Le Devoir - Un avenir difficile à entrevoir pour les chômeurs depuis mars
De plus en plus nombreux, des travailleurs sans emploi depuis des mois ne voient pas encore la lumière au bout du tunnel. Mais leurs cicatrices seront peut-être moins profondes que lors des récessions précédentes. Mercredi, David Beauchemin était animé par un regain d’espoir. Le trentenaire était sur le point de passer une entrevue pour un emploi dans son domaine, la représentation en vin. C’est une occasion qu’il n’attendait plus. Le sommelier de formation est au chômage depuis le tout début de la pandémie, quand les restaurants du Québec ont dû fermer leurs salles à manger.

La Presse - Aide aux travailleurs touchés par la crise: Pas automatiquement reconduite après la pandémie, dit Trudeau
Le premier ministre Justin Trudeau affirme que l’aide plus généreuse accordée aux travailleurs qui ont perdu leur emploi pendant la pandémie ne devrait pas être considérée comme un ajout permanent au filet de sécurité sociale canadien.

Canada-info- Des locaux et une réforme de l’assurance-emploi : les demandes d’un organisme qui aide les chômeurs
Il y a un peu plus d'un mois, l'assurance-emploi remplaçait la Prestation canadienne d'urgence (PCU). Dans les semaines qui ont suivi la fin de la PCU, les Néo-Brunswickois ont été nombreux à appeler Fernand Thibodeau, un membre d'A.S.T.S., pour lui demander conseil. À toute heure de la journée, il pouvait recevoir un appel d'une personne remplissant sa demande d'assurance-emploi. Cette situation ne peut plus durer selon M. Thibodeau.

ÉCONOMIE
TVA -Pandémie: près de deux entreprises sur cinq ont dû faire des mises à pied
Environ 37 % des entreprises au Canada ont mis à pied au moins un employé depuis le début de la crise sanitaire. C’est ce qu’a fait savoir vendredi Statistique Canada dans une étude sur les répercussions de la COVID-19 sur les entreprises canadiennes. Parmi les entreprises qui ont mis à pied au moins un employé, près des deux tiers ont renvoyé la moitié de leur effectif, ou plus.

mardi 10 novembre 2020

Revue de presse - 10 novembre 2020

CONSEIL NATIONAL DES CHÔMEURS
CNC - RÉSOLUTION AE-21 : UN APPEL À LA SOCIÉTÉ CIVILE POUR UN FILET SOCIAL REPENSÉ ET DURABLE
Le Conseil national des chômeurs et chômeuses (CNC) et ses groupes locaux et régionaux lancent une campagne d’envergure, prenant la forme d’un appel à la société civile dans son ensemble afin d’adopter la Résolution AE-21 : « Que le gouvernement fédéral utilise les mesures temporaires comme point de départ pour mettre en place une réforme permanente de l’assurance-emploi assurant un accès juste, universel et adapté aux nouvelles réalités du monde du travail. » « Le programme d’assurance-emploi doit être revu en profondeur et modernisé, de façon à mieux refléter les réalités diverses de l’emploi, et en mesure, le cas échéant, d’affronter de nouvelles crises », a déclaré Pierre Céré, porte-parole du CNC. « Ensemble, démontrons la force de la solidarité et du consensus citoyen autour d’un véritable régime d’assurance-emploi du 21e siècle ».

CNC - Crise de la COVID-19 : INFORMATIONS SUR LES MESURES TEMPORAIRES DE SOUTIEN DU REVENU
Beaucoup d’information circule en ce moment sur le web et dans les médias pour ceux et celles qui perdent leur emploi, voient leurs heures réduites ou se retrouvent en isolement, en conséquence de la crise de la COVID-19 (coronavirus). Pour y voir clair sur l’assurance-emploi et les mesures d’assouplissement qui ont été mises en places ainsi que sur les autres programmes de remplacement du revenu (Prestations canadiennes de relance économique et Subvention salariale d’urgence du Canada), nous avons préparé cette section spéciale du site du CNC, mise à jour régulièrement.

ASSURANCE-EMPLOI - PCU - PCRE
FTQ - LA RÉFORME DU PROCESSUS D’APPEL DE L’ASSURANCE-­EMPLOI
Nous vous écrivons à nouveau au nom des quatre centrales syndicales québécoises pour solliciter une rencontre avec vous et votre équipe pour discuter d’un sujet d’une grande préoccupation pour les gens que l’on représente : la réforme du processus d’appel de l’assurance-emploi. Nous sommes en effet grandement inquiets de la façon dont cette réforme est mise en branle par votre ministère. D’une part, parce que nous avons très peu d’information sur le sujet et, d’autre part, parce que le peu que nous en savons nous indique que cette façon de faire est contraire à l’esprit de l’annonce faite le 15 août 2019 par votre prédécesseur par voie de communiqué.

TVA - Réforme de l’assurance-emploi: elle meurt avant d’obtenir une réponse
Malgré une rencontre avec le premier ministre Justin Trudeau il y a moins d’un an, Émilie Sansfaçon a perdu son dur combat contre le cancer sans avoir pu réussir à obtenir une bonification de l’assurance-emploi en cas de maladie.

Centre des travailleurs et travailleuses immigrants (CTI) - Votre indifférence nous tue!" - Des femmes sans statut d'immigration exigent la régularisation, l'accès aux soins de santé et aux prestations de remplacement de revenu
Après avoir épuisé ses économies afin d'obtenir des traitements pour une maladie professionnelle qui ne sera jamais officiellement diagnostiquée, Lourdes Castro quittera, à bout de force et à contrecoeur, le Canada alors qu'elle y a vécu sans statut pendant 11 ans pour rentrer au Mexique dans l'espoir d'obtenir des soins. Or, la maladie ayant atteint un stade trop avancé, elle décédera au début du mois de septembre.
https://www.lelezard.com/communique-19508388.html

ÉCONOMIE
Journal de Montréal - Des programmes d’aide aux employeurs
 Face à l’ampleur sans précédent de la crise sanitaire, qui risque de rayer de la carte une PME sur deux, les gouvernements ont multiplié les programmes d’aide de toutes sortes pour voler à leur secours. 

MOUVEMENT SYNDICAL
CTC - Le ralentissement de la reprise de l’emploi nécessite une intervention urgente du gouvernement, selon les syndicats du Canada
La croissance de l’emploi au Canada montre des signes de ralentissement et les syndicats du Canada demandent au gouvernement fédéral de présenter rapidement son plan pour enrayer le chômage de longue durée.

mardi 3 novembre 2020

Revue de presse - 3 novembre 2020

CONSEIL NATIONAL DES CHÔMEURS
CNC - LE REGROUPEMENT DES SANS-EMPLOI DE L’OUTAOUAIS (ReSO) REJOINT LE CNC
L’assemblée générale du Conseil national des chômeurs et chômeuses (CNC) a confirmé l’entrée dans ses rangs d’un nouveau groupe: le Regroupement des Sans-Emploi de l’Outaouais (ReSO). « Dans un premier temps, nous allons commencer par relayer et distribuer les outils d’information, et militer pour des changements pour soutenir les travailleurs et travailleuses » , ont déclaré les membres de l’équipe fondatrice du ReSO. Fondé en 2020 par des citoyens et citoyennes de la région, le ReSO milite pour l’établissement d’un régime d’assurance-chômage juste et d’accès universel. Il s’est doté d’un site web (www.lecnc.com/outaouais) et d’une page Facebook (www.facebook.com/ReSOutaouais) et compte déjà sur l’appui de nombreux acteurs de la société civile de la région, notamment au niveau syndical et communautaire.

ASSURANCE-EMPLOI - PCU - PCRE
FTQ - WEBINAIRE 3 NOVEMBRE 2020: LES CHANGEMENTS À L'ASSURANCE EMPLOI EN TEMPS DE PANDÉMIE
Les changements à l’assurance emploi en temps de pandémie

POLITIQUE CANADIENNE
Agriculture et Agroalimentaire Canada - Le gouvernement du Canada investit 7,5 millions de dollars pour mieux protéger les travailleurs agricoles du Québec durant la pandémie de COVID-19
Le gouvernement du Canada reconnaît le rôle essentiel de la chaîne d'approvisionnement alimentaire et s'engage à améliorer la sécurité des lieux de travail. Aujourd'hui, l'honorable Marie-Claude Bibeau, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, a annoncé un investissement de 7,5 millions de dollars dans le cadre du Fonds d'urgence pour les mesures de soutien à la ferme afin d'aider les agriculteurs québécois à mieux protéger la santé et la sécurité des travailleurs agricoles durant la pandémie de COVID-19. Cette mesure sera administrée par La Financière agricole du Québec (FADQ).

POLITIQUE QUÉBÉCOISE
Cabinet du ministre de l'Économie et de l’Innovation - Pandémie de la COVID-19 - Le gouvernement du Québec réitère son appui aux entreprises des régions en alerte maximale
À la suite de l'annonce de la prolongation de la fermeture de certains établissements commerciaux situés dans les régions en alerte maximale (zones rouges), le ministre de l'Économie et de l'Innovation, M. Pierre Fitzgibbon, tient à réitérer son appui aux entreprises touchées et à rappeler les mesures de soutien mises en place, dont l'Aide aux entreprises en régions en alerte maximale (AERAM).

Journal de Québec - Boulet promet de ne pas réduire l’accès au retrait préventif
Le ministre Jean Boulet promet que sa réforme en matière de santé et sécurité du travail ne limitera pas l’accès des femmes enceintes au retrait préventif.
Le député solidaire Alexandre Leduc est inquiet. Il craint que le projet de loi 59 ne restreigne l’accès au programme de prévention Pour une maternité sans danger aux femmes enceintes ou qui allaitent. C’est qu’un des nombreux articles du texte prévoit que le certificat de retrait préventif sera dorénavant délivré par un médecin chargé de la santé au travail. Ils sont très peu nombreux au Québec. Le médecin qui effectue le suivi de grossesse pourra aussi s’en charger, mais seulement « si le danger est identifié par un protocole ».

ÉCONOMIE
Les Affaires - Les entreprises plus robotisées ont aussi plus d’employés
Les entreprises canadiennes qui ont investi dans les robots depuis la fin des années 1990 ont également élargi leur main-d’œuvre humaine, a indiqué lundi Statistique Canada. Les résultats publiés lundi montrent que sur deux décennies, les entreprises qui ont investi dans l’automatisation avaient une main-d’œuvre 15 % plus importante que les autres entreprises de la même industrie.

https://www.lesaffaires.com/secteurs-d-activite/general/les-entreprises-plus-robotisees-ont-aussi-plus-d-employes/620825 

lundi 2 novembre 2020

Revue de presse - 2 novembre 2020

ASSURANCE-EMPLOI - PCU - PCRE
Journal de Montréal - Comptes bloqués pour des raisons de sécurité: des chômeurs ne reçoivent plus leur prestation
Des chômeurs sont incapables de profiter des aides gouvernementales auxquelles ils ont pourtant droit, leur dossier étant bloqué depuis plusieurs semaines pour des «raisons de sécurité». Ces travailleurs pensent avoir été victimes d’un vol d’identité, mais personne ne veut rien leur confirmer dans les bureaux gouvernementaux. «Depuis septembre, j’ai au moins passé 25 heures au téléphone avec Service Canada. Tout le monde se renvoie la balle et personne ne me dit pourquoi mon compte est bloqué», s’est insurgé Justin Tanguay, un ancien barman d’un pub montréalais qui a fermé définitivement ses portes à cause de la COVID-19.

La Nouvelle Union - COVID-19 : plus de la moitié des musiciens envisagent changer de carrière
La Guilde des musiciens et musiciennes du Québec publie les résultats d’un sondage effectué auprès de 755 musiciens entre le 6 et le 22 octobre. En raison des problèmes causés par la pandémie, 57% des musiciens sondés envisagent ou sont en réflexion sur un changement de carrière. De ce nombre, il y en a 18% pour qui c’est un oui ferme. Le sondage permet également d’apprendre que 75% des musiciens professionnels ont reçu la prestation canadienne d’urgence (PCU) et que 50% considèrent qu’ils font face à des difficultés financières. En 2019, 20% des membres de la Guilde gagnaient 20 000 $ et moins. En 2020, cette proportion devrait monter à 56%.

Le Manic - Émilie Bellemare en croisade contre la Commission de l’assurance-emploi
Perdre son emploi pendant son congé de maternité et parental, cela peut se produire. Perdre son emploi peu de temps après ce congé, cela peut aussi se produire. Mais ce qui ne devrait jamais se produire, c’est que des mamans perdent l’accès à l’assurance-emploi parce qu’elles ont choisi de passer les premiers mois de vie de leur enfant à ses côtés.

La Nouvelle Union - Assurance-emploi : les mères doivent aussi être protégées, mentionne Me Bouchard
La législation du Québec protège les femmes qui interrompent leur emploi pour des besoins de maternité ou d’ordre parental. En revanche, le régime fédéral d’assurance-chômage accompagne les chômeurs selon un certain nombre de critères. Les travailleurs en chômage doivent avoir cotisé au régime et cumulé un certain nombre d’heures durant une période de référence, soit 52 semaines précédant la demande de prestations. Les femmes immobilisées par leur maternité ou qui perdent leur emploi dans ce contexte ne peuvent ni cotiser ni accumuler le nombre d’heures exigé. Les six femmes qui ont saisi la division générale du Tribunal de la sécurité sociale présentent techniquement deux cas de figure.

POLITIQUE CANADIENNE
NORDINFO - La députée Louise Chabot réélue à la vice-présidence du comité HUMA
La députée de Thérèse-De Blainville et porte-parole du Bloc Québécois en matière d’Emploi, de développement de la main-d’oeuvre et de travail, Louise Chabot, a été réélue à la vice-présidence du Comité permanent des ressources humaines, du développement des compétences, du développement social et de la condition des personnes handicapées (HUMA). La députée a profité de la première rencontre depuis la prorogation du parlement pour déposer quatre motions au comité.

ÉCONOMIE
La Presse - Des employés de Dollarama dénoncent leurs conditions de travail
Des travailleurs de l’entrepôt de Dollarama comptent manifester samedi après-midi devant un magasin de la Plaza Saint-Hubert à Montréal. Ils réclament de devenir des employés officiels de Dollarama et demandent que l’entreprise cesse de transiger avec des agences de placement temporaire.

Le Devoir - Les PME encaissent mal la deuxième vague
La récupération estivale a fait long feu. Près de quatre PME sur dix perdent de l’argent chaque jour, et la deuxième vague est venue faire chuter la confiance en octobre. Même pas remises des restrictions ayant accompagné l’éclosion printanière de la pandémie, les PME sont confrontées à une deuxième vague provoquant une érosion de leur chiffre d’affaires. Selon un sondage de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI), 51 % des PME du Canada ont déclaré encaisser une nouvelle chute de leurs ventes.