lundi 21 septembre 2020

Revue de presse -21 sept 2020

ASSURANCE-EMPLOI
L’Acadie Nouvelle - Discours du Trône du gouvernement Trudeau: révision du programme d’assurance-emploi en vue
"On peut seulement applaudir ces mesures de crise, mais ça ne nous empêche pas de réfléchir. On peut marcher et mâcher notre gomme en même temps. Les mesures ont une durée de vie d’une année. J’ai entendu le premier ministre Trudeau parler d’une réforme de l’assurance-emploi et d’autres ministres ont évoqué cette idée de réforme et de modernisation. Est-ce qu’on va continuer dans cette bonne direction?"

Journal de Montréal - Elle dénonce «de belles promesses» de Trudeau
Une jeune femme de Québec qui lutte contre un cancer persistant appelle une fois de plus Ottawa à bonifier la période d’accès à l’assurance-emploi, frustrée par une absence d’actions après avoir rencontré le premier ministre Justin Trudeau en décembre.

Radio-Canada - La transition de la PCU à l’assurance-emploi risque de mener à des retards de paiements
La fin de la Prestation canadienne d’urgence (PCU), dans un peu plus d’une semaine, fait craindre que de nombreux Canadiens perçoivent moins, voire plus du tout d’aide gouvernementale. Bien que la plupart des bénéficiaires de la PCUPrestation canadienne d’urgence, qui s’achève le 27 septembre, seront admissibles à une autre aide gouvernementale, beaucoup devront soumettre une nouvelle demande. Après cette transition, près d'un demi-million de personnes ne bénéficieront d'aucune aide gouvernementale, selon David Macdonald, économiste principal au Centre canadien de politiques alternatives.
https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1734809/pcu-assurance-emploi-transition-prestation-urgence-chomage-covid

PCU
Le Lac St-Jean - Quand la fin de la PCU rime avec stress et anxiété
L’approche imminente de la fin de la Prestation canadienne d’urgence (PCU) cause beaucoup de stress et d’anxiété auprès des prestataires, constate le Mouvement Action Chômage Lac-Saint-Jean. Selon l’organisme de défense des droits des prestataires d’assurance-emploi, le gouvernement maintient un flou qui alimente la confusion auprès des citoyens.

POLITIQUE CANADIENNE
Journal de Montréal - Discours du Trône: Singh veut un maintien des 2000$ de soutien
Le chef néo-démocrate Jagmeet Singh souhaite que le soutien de 2000$ par mois des bénéficiaires de la PCU soit maintenu à la même hauteur, même après la transition vers de nouvelles prestations, et il attend porter attention à tout signal en ce sens dans le discours du Trône de mercredi prochain.

MOUVEMENT SYNDICAL
CTC - Le discours du Trône doit permettre au pays d’aller de l’avant
L’établissement de la PCU répondait à l’insuffisance du Régime d’assurance-emploi du Canada, et le gouvernement devra renforcer le système pour contrer les pertes d’emplois actuelles et futures. De plus, le gouvernement doit investir dans la formation professionnelle et dans un programme national de services de garde à l’enfance pour rectifier les effets négatifs de la crise sur les femmes.

Le Soleil - La réforme de l’assurance-emploi, plus nécessaire que jamais
Au cours des derniers mois, des millions de personnes à travers le pays se sont butées aux nombreuses lacunes du régime d’assurance-emploi, un filet social dont les mailles ont été grandement agrandies par les réformes successives des 30 dernières années. Une part importante de ces travailleuses et travailleurs vivaient une période de chômage pour la première fois. N’eût été la mise en place rapide de la Prestation canadienne d’urgence (PCU), cette première expérience aurait été des plus brutales.

vendredi 18 septembre 2020

Revue de presse - 18 sept 2020

CONSEIL NATIONAL DES CHÔMEURS
CNC - Taux de cotisation d’assurance-emploi et maximum assurable pour 2021
La Commission de l’assurance-emploi du Canada (CAEC) a établi le taux de cotisation d’assurance‑emploi pour 2021 à 1,58 $ (1,18$ au Québec) pour chaque tranche de 100 $ de gains assurables pour les employé.e.s. Cela demeure inchangé par rapport au taux de cotisation de 2020. La CAEC a aussi annoncé que le maximum de la rémunération assurable augmentera, passant de 54 200 $ en 2020 à 56 300 $ en 2021. Le maximum assurable représente le plafond de prélèvement des cotisations d’assurance-emploi et le montant maximum pris en considération lors d’une demande de prestations d’assurance-emploi. Ainsi, le taux de prestation hebdomadaire maximal sera de 596$.

ASSURANCE-EMPLOI
Gouvernement du Canada - La Commission de l’assurance-emploi du Canada établit le taux de cotisation d’assurance-emploi et le maximum annuel de la rémunération assurable pour 2021
La Commission de l’assurance-emploi du Canada (CAEC) a établi le taux de cotisation d’assurance‑emploi pour 2021 à 1,58 $ pour chaque tranche de 100 $ de gains assurables pour les employés, et à 2,21 $ pour les employeurs, qui paient 1,4 fois le taux des employés. Cela demeure inchangé par rapport au taux de cotisation de 2020.

Journal de Montréal - Comment passer de la PCU à l’assurance-emploi ?
Alors qu’environ 400 000 Québécois sont toujours sans emploi à cause de la pandémie de COVID-19, la Prestation canadienne d’urgence (PCU) viendra à échéance dans moins de deux semaines. Les prestataires de la PCU qui n’ont toujours pas trouvé d’emploi devront se tourner vers l’assurance-emploi s’ils souhaitent continuer à recevoir une compensation financière de la part du gouvernement. Or, pour que le transfert du dossier soit effectué sans heurt, il suffit de fournir un relevé d’emploi au gouvernement. Normalement, ce document est remis à l’employé au moment de sa mise à pied ou de son licenciement.

PCU
IRIS - LA PCU, UN FREIN À L’EMPLOI?
Qu’en est-il réellement? Soyons clairs : malgré les hauts cris des idéologues patronaux, il est encore tôt pour proposer une réponse à cette question — et bien des données nécessaires pour y répondre ne sont pas encore disponibles. Toutefois, la publication des données de l’Enquête sur la population active (EPA) d’août permet de jeter un regard plus nuancé sur cette question et d’avancer des hypothèses sur l’impact de la PCU sur la relance.

SSUC
Les Affaires - Le secteur touristique réclame le maintien de la subvention salariale
Une coalition d'organisations touristiques réclame le maintien du programme fédéral de subvention salariale d'urgence jusqu'à l'année prochaine pour aider les entreprises qui pourront difficilement se relever de la pandémie de COVID-19.

ÉCONOMIE
La Presse - Industrie hôtelière: Des milliers d’emplois disparaissent
Des hôteliers montréalais qui espéraient une reprise de leurs activités ont dû se résoudre à licencier plus de 700 employés, selon le plus récent relevé du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, obtenu par La Presse. Du côté de la région de Québec, l’Association hôtelière calcule que près de 3800 emplois seront perdus d’ici le mois d’octobre.
https://www.lapresse.ca/affaires/2020-09-18/industrie-hoteliere/des-milliers-d-emplois-disparaissent.php

Journal Métro - Inégalités croissantes: Ottawa pressé de «repenser le filet social»
Alors qu’un rapport fait état d’une augmentation des inégalités sociales au Québec, un organisme presse Ottawa de profiter de la crise sanitaire pour «repenser le filet social» à plus long terme, relançant ainsi le débat sur la pertinence d’un revenu minimum garanti au pays.

lundi 14 septembre 2020

Revue de presse - 14 sept 2020

ASSURANCE-EMPLOI
Gouvernement du Canada - Aider les Canadiens au cours de la prochaine étape de la reprise économique : accès accru à l’assurance ‑ emploi et prestations de la relance économique
Le gouvernement du Canada continue de prendre des mesures significatives et décisives pour soutenir les Canadiens et protéger les emplois durant la pandémie mondiale actuelle de COVID-19. La Prestation canadienne d’urgence (PCU) s’est avérée être une réponse temporaire importante et nécessaire pour aider les Canadiens qui ont cessé de travailler en raison de la pandémie. À mesure que nous relançons prudemment l’économie canadienne, le gouvernement passera à un régime d’assurance-emploi simplifié à partir du 27 septembre 2020.

La Presse - Assurance-emploi et logement social seront abordés lors du discours du Trône
En plus de la lutte contre la COVID-19, des investissements dans le logement social et une révision importante du système d'assurance-emploi devraient faire partie du discours du Trône qui sera prononcé le 23 septembre prochain, tout comme le désir du gouvernement fédéral de mettre en place plus de mesures environnementales.

POLITIQUE CANADIENNE
Bloc Québécois - Une amnistie de 8 mois pour contrer les revers de la PCU
Le Plan de relance post-pandémie du Bloc Québécois proposera une amnistie de 8 mois pour contrer l’effet du rebond fiscal auquel feront face la majorité des 8,7 millions de prestataires de la PCU lors de leur prochaine déclaration d’impôt. C’est ce qu’a annoncé Yves-François Blanchet, chef du Bloc Québécois, alors que le caucus siégeait à Saint-Hyacinthe, mardi dernier.
http://www.blocquebecois.org/2020/09/08/une-amnistie-de-8-mois-pour-contrer-les-revers-de-la-pcu/

L’Actualité - Rappelez le Parlement plus vite ou prolongez la PCU, dit Singh aux libéraux
Le chef néo-démocrate Jagmeet Singh demande aux libéraux d’agir pour aider les milliers de Canadiens qui se retrouveront sans le sou après la fin de la Prestation canadienne d’urgence (PCU), le 27 septembre. Après cette date, le gouvernement fédéral s’attend à ce que trois des quatre millions de prestataires de la PCU passent à un système d’assurance-emploi plus souple et accessible. Les chômeurs pourront recevoir 400 $ par semaine, au minimum, et ce, pendant 26 semaines.

La Presse - Le revenu de base, une priorité du caucus du PLC
Le revenu minimum garanti s’impose comme une priorité pour les députés du Parti libéral du Canada, tandis que le gouvernement de Justin Trudeau concocte son plan pour aider la population à traverser la crise de la COVID-19 et rétablir l’économie convalescente.
https://www.lapresse.ca/actualites/politique/2020-09-12/le-revenu-de-base-une-priorite-du-caucus-du-plc.php

DÉBAT-OPINION
Journal de Montréal - Pas de sitôt un revenu minimum garanti pour tous
Chez certains progressistes, le Saint-Graal a pour nom « revenu minimum garanti » (RMG). Imaginez un peu que TOUT le monde ait droit à une prestation du genre de la PCU, tout le temps, quoi qu’il arrive. Le concept fait rêver depuis... Ma foi, il paraît que Napoléon y songeait, et d’autres avant lui. Ce n’est pas une nouvelle lubie de la gauche ni une invention de Québec solidaire. Les appels à l’implantation d’un tel programme reviennent de temps à autre dans l’actualité, sans pour autant se frayer un chemin très loin en dehors des esprits convaincus.  

mercredi 9 septembre 2020

Revue de presse - 9 septembre 2020

CONSEIL NATIONAL DES CHÔMEURS
CNC - IL FAUT REPENSER LE FILET SOCIAL – UNE NOUVELLE CAMPAGNE DU CONSEIL NATIONAL DES CHÔMEURS ET CHÔMEUSES, DES PROPOSITIONS DE CHANGEMENTS ET UNE SÉRIE DE TÉMOIGNAGES ÉLOQUENTS
Le Conseil national des chômeurs et chômeuses (CNC) lance la campagne « Il faut repenser le filet social ». Dans le cadre de cette campagne, le CNC met en ligne six capsules vidéo offrant la réflexion de sept personnalités publiques de différents horizons sur la nécessité de repenser le filet social, dans le contexte de la crise sanitaire et économique, et pour la suite.

CNC - C’est un appel au public et au gouvernement à soutenir et mettre en place un régime plus juste, plus simple et déjudiciarisé. Le mot d’ordre est le suivant : Personne ne doit être laissé de côté!
Visionnez les capsules et apprenez-en plus au www.lecnc.com/campagne-mobilisation

POLITIQUE CANADIENNE
Journal de Montréal - Le Bloc propose une «amnistie» de huit mois pour les intérêts et pénalités d'impôts sur la PCU
Le Bloc québécois souhaite que les bénéficiaires de la PCU aient droit à une «amnistie» de huit mois pour toute pénalité ou intérêt d'impôt qu’ils devront payer en 2021 sur leurs prestations. «Lorsque les gens vont vivre l’insécurité de devoir rembourser ces sommes, ils vont voir leur pouvoir d’achat restreint. Dans certains cas, leur solvabilité va être mise en péril», a soutenu le chef bloquiste Yves-François Blanchet mardi en point de presse à Saint-Hyacinthe.

ÉCONOMIE
La Terre de Chez-nous - 1,8 M$ pour six transformateurs québécois impactés par la COVID-19
Le 4 septembre, la ministre fédérale de l’Agriculture, Marie-Claude Bibeau, a annoncé l’octroi d’une somme de 1,8 M$ à six transformateurs du Québec pour couvrir une partie des investissements effectués dans le but de se conformer aux normes sanitaires édictées par la Santé publique en pleine crise de la COVID-19.

MOUVEMENT SYNDICAL
CSN - En pleine pénurie de personnel, appauvrir les travailleuses et les travailleurs serait catastrophique
La CSN revendique que les primes en question soient reconduites dans les nouvelles conventions collectives et que la prime des ouvriers spécialisés soit élargie à d’autres titres d’emploi.

DÉBAT-OPINION
La Presse - Aider mieux (et chasser l’éléphant)
Nous avons récemment demandé à nos lecteurs ce qu’ils pensaient du prolongement de la PCU. Il régnait chez eux une belle unanimité… contre une telle initiative! Ce coup de sonde n’avait rien de scientifique, mais il confirmait tout de même que la prestation canadienne d’urgence n’a pas fait que des heureux. Dans les médias, d’ailleurs, on en parle plus souvent en mal qu’en bien depuis plusieurs semaines, même si son apport a incontestablement été positif.

La Presse - Un renforcement du filet social fédéral réclamé
L’une des plus grandes organisations syndicales du pays lance une campagne qui coïncide avec la fête du Travail pour pousser le gouvernement de Justin Trudeau à améliorer le filet fédéral de sécurité sociale.Le Congrès du travail du Canada espère que le gouvernement élargira les changements prévus au système d’assurance-emploi pour fournir des prestations à tout travailleur du pays qui se retrouve sans emploi, même après la fin de la pandémie de COVID-19.

Les Affaires - Contre-productive, la PCU?
En visitant la nouvelle usine de production de l’entreprise Firebarns, j’ai réalisé que certains «avantages» de vivre dans une société comme la nôtre peuvent contenir aussi leur lot de pièges. En effet, lors de ma discussion avec Pierre-Olivier, l’entrepreneur derrière l’entreprise productrice de sauces BBQ et sauces piquantes, j’ai été abasourdi d’entendre, une fois de plus, de la difficulté qu’il a à trouver des employés.

mardi 1 septembre 2020

Revue de presse - 1er septembre 2020

PCU
La Presse - Fraudes à la PCU : les victimes ne devraient pas être pénalisées

Les victimes de fraude ne devraient pas être privées de leur Prestation canadienne d’urgence (PCU), assure l’Agence du revenu du Canada (ARC), qui n’explique cependant pas pourquoi des citoyens n’ont pu recevoir leurs chèques d’aide fédérale après avoir été ciblés par des escrocs qui ont usurpé leur identité.
https://www.lapresse.ca/covid-19/2020-08-31/fraudes-a-la-pcu-les-victimes-ne-devraient-pas-etre-penalisees.php

La Presse - Fraude à la PCU: «Si je ne travaille pas en septembre, je n’ai plus rien»
Victimes de fraude, des citoyens sont privés de la Prestation canadienne d’urgence (PCU), parce que le gouvernement fédéral est incapable de faire réémettre des chèques pour les victimes, même quand il reconnaît que des demandeurs ont été ciblés par des malfaiteurs.

ÉCONOMIE
La Presse - L’hébergement et la restauration durement touchés par la COVID-19
L’hébergement et la restauration sont les secteurs qui ont été les plus touchés au printemps, avec une perte de 137 000 emplois entre février et mai, révèle un rapport de l’Institut du Québec intitulé L’emploi pendant et après la COVID-19, Analyse et propositions, rendu public mardi. Voici les principaux faits saillants du rapport.

La Presse - Ottawa prolonge un programme d’aide aux entreprises
Le gouvernement fédéral lance une bouée de sauvetage aux petites entreprises en prolongeant un programme de prêt qui devait arriver à échéance lundi, au moment même où de nouvelles données indiquent que le programme visant à alléger le loyer des petites et moyennes entreprises est loin d’avoir atteint son objectif.

jeudi 27 août 2020

Revue de presse - 27 août 2020

CONSEIL NATIONAL DES CHÔMEURS
CNC - IL FAUT REPENSER LE FILET SOCIAL
La grave crise économique de 2020, provoquée par la crise sanitaire de la COVID-19, a mis en lumière les failles de notre filet social d’assurance-chômage. Ce programme doit être revu en profondeur et modernisé, de façon à mieux refléter les réalités diverses de l’emploi, et en mesure, le cas échéant, d’affronter de nouvelles crises. Le CNC a souhaité exprimer ses propositions de changements qui ont évolué au fil de son expérience terrain et de sa réflexion pour produire ce document, « Il faut repenser le filet social ».
http://www.lecnc.com/wp-content/uploads/2020/08/Prog_sept2020_web2.pdf

PCU 
CSN - La CSN salue les mesures annoncées par le gouvernement fédéral
La Confédération des syndicats nationaux (CSN) appuie les nouvelles mesures que le gouvernement fédéral entend mettre sur pied pour concrétiser la transition des prestataires de la Prestation canadienne d’urgence (PCU) vers le régime d’assurance-emploi. « La prolongation de 4 semaines de la PCU devrait assurer un revenu aux travailleuses et aux travailleurs qui allaient bientôt avoir utilisé les 24 semaines auxquelles ils avaient droit, explique Jean Lacharité, vice-président de la CSN. 

Radio-Canada - Un mois de plus pour la PCU... les avis sont partagés
Le gouvernement fédéral s'est doté d'un plan pour permettre une migration plus douce entre la fin de la Prestation canadienne d'urgence et l'assurance-emploi pour les travailleurs concernés. La PCU sera donc prolongée d'un mois, pour un maximum de 28 semaines.Au sein des entreprises, les avis sont partagés.Certains dirigeants souhaiteraient voir la fin officielle du programme d'aide en temps de pandémie. D'autres estiment que cette aide est primordiale pour les employés.

vendredi 21 août 2020

Revue de presse - 21 août 2020

CONSEIL NATIONAL DES CHÔMEURS
CNC - « UN ‘PLAN MARSHALL’ SOCIAL » : RÉACTION DU CONSEIL NATIONAL DES CHÔMEURS ET CHÔMEUSES
Le Conseil national des chômeurs et chômeuses (CNC) accueille très favorablement les mesures annoncées aujourd’hui par le gouvernement fédéral. « Nous vivons l’une des pires crises économiques depuis les années 1930, avec des taux de chômage atteignant des niveaux record : si nous n’avons pas vu la misère s’abattre sur nos villes et nos villages, comme l’ont connu nos grands-parents à leur époque, c’est que le gouvernement a été au rendez-vous pour aider le monde, et éviter le pire », a déclaré Pierre Céré, porte-parole du CNC. « Et, ce que l’on nous annonce aujourd’hui, c’est un véritable ‘’Plan Marshall’’ social ».

ASSURANCE-EMPLOI
Gouvernement du Canada - Aider les Canadiens au cours de la prochaine étape de la reprise économique : accès accru à l’assurance ‑ emploi et prestations de la relance économique
La Prestation canadienne d’urgence (PCU) s’est avérée être une réponse temporaire importante et nécessaire pour aider les Canadiens qui ont cessé de travailler en raison de la pandémie. À mesure que nous relançons prudemment l’économie canadienne, le gouvernement passera à un régime d’assurance-emploi simplifié à partir du 27 septembre 2020, afin d’offrir un soutien au revenu à ceux qui ne sont toujours pas en mesure de travailler et qui y sont admissibles, en plus d’instaurer une série de prestations de la relance économique temporaires et imposables visant à continuer d’aider les travailleurs. 

TVA - Assurance-emploi et PCU: 37 milliards $ pour élargir l’accès
Le gouvernement Trudeau élargit l’accès à l’assurance-emploi pour une foule de Canadiens qui ne pourront toujours pas reprendre le boulot cet automne, mais plus d’un million de travailleurs se retrouveront les mains vides sans l’adoption d’un projet de loi. «Notre objectif durant cette transition entre l’urgence et la reprise [économique] est d’apporter aux travailleurs canadiens la certitude et le confort sur lequel ils pourront compter à plus long terme», a déclaré jeudi la ministre de l’Emploi, Carla Qualtrough, aux côtés de la vice-première ministre, Chrystia Freeland, maintenant à la tête du ministère des Finances.

PCU
Les Affaires - Ottawa remplacerait la PCU en septembre sans passer par le Parlement
Le gouvernement fédéral prévoit d’utiliser des programmes existants afin de créer rapidement une nouvelle mesure de soutien pour les travailleurs mis à pied qui ne seront pas admissibles à l’assurance-emploi lorsque prendra fin la PCU. Quelque quatre millions de travailleurs passeront à l’assurance-emploi le mois prochain lorsque la Prestation canadienne d’urgence (PCU) commencera à disparaître. Des sources au fait du plan du gouvernement soutiennent que ce transfert sera réalisé par arrêté ministériel plutôt que par une loi.

Radio-Canada - Vers la fin de la PCU : une transition de 37 milliards de dollars sur un an
La Prestation canadienne d’urgence (PCU), qui offre 2000 $ par mois aux Canadiens privés de travail en raison de la pandémie de COVID-19, sera prolongée d’un mois pour un maximum de 28 semaines. Par la suite, le gouvernement du Canada amorcera une transition vers l’assurance-emploi et créera de nouvelles prestations plus ciblées pour les personnes non admissibles au régime. Le prolongement de la PCU au-delà du 29 août, date d'échéance prévue, coûtera au Trésor fédéral 8 milliards de dollars. Présentement, 4,1 millions de Canadiens bénéficient de ce programme.

La Presse - La PCU prolongée jusqu’au 27 septembre, nouvelles mesures ensuite
 Ottawa a imaginé son plan pour continuer à aider les travailleurs privés de revenus par la pandémie, une fois que les paiements de la Prestation canadienne d’urgence (PCU) se tariront. Mais l’application de ce plan dépendra de la survie du gouvernement minoritaire en septembre. La PCU sera disponible pendant quatre semaines supplémentaires, pour un maximum de 28 semaines, le temps d’instaurer une série de mesures, dont un assouplissement de l’assurance-emploi. Ces changements à l’assurance-emploi se feront d’un coup de crayon. Il faudra une loi pour le reste ; les libéraux auront alors besoin de l’appui d’au moins un parti d’opposition.

Le Devoir - Nouvelles mesures pour remplacer la PCU
Ottawa a établi son plan pour continuer à aider les travailleurs privés de revenus par la pandémie, une fois que les paiements de la Prestation canadienne d’urgence (PCU) se tariront. La PCU sera disponible pendant quatre semaines supplémentaires, pour un maximum de 28 semaines, le temps d’instaurer une série de mesures, dont un assouplissement de l’assurance-emploi. Dès le 27 septembre, donc, Ottawa s’attend à ce que trois des quatre millions de prestataires de la PCU passent à l’assurance-emploi.

Journal de Montréal - Ottawa ajoute 37 milliards de $ d’aide
Le gouvernement Trudeau élargit l’accès à l’assurance-emploi pour une foule de travailleurs qui ne pourront toujours pas reprendre le boulot cet automne, mais certains risquent de se retrouver les mains vides. Le fédéral a annoncé jeudi qu’il prolonge jusqu’à la fin septembre la Prestation canadienne d’urgence (PCU) que touchent encore 4,5 millions de personnes. On entend faire en sorte qu’environ trois millions d’entre elles puissent ensuite migrer vers un régime d’assurance-emploi élargi durant un an.

MOUVEMENT SYNDICAL
CTC - Les syndicats du Canada trouvent encourageantes les mesures de réforme de l’AE
Le Congrès du travail du Canada (CTC) accueille l’annonce faite aujourd’hui selon laquelle le gouvernement fédéral prolongera la Prestation canadienne d’urgence (PCU), prendra de très nécessaires mesures de réforme de l’Assurance-emploi (AE) afin de mieux protéger les personnes en chômage, y compris l’établissement d’une prestation minimale et l’assurance de 10 journées de congé de maladie payé.

https://congresdutravail.ca/les-syndicats-du-canada-trouvent-encourageantes-les-mesures-de-reforme-de-lae/